Akizuki no WONDERLAND*}
Hep hep! On se connecte! Ou on s'inscrit! :9



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 À la découverte des entrailles du Foyer des Employés [Pour Francesca, Hope, et d'éventuels habitants du foyer...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: À la découverte des entrailles du Foyer des Employés [Pour Francesca, Hope, et d'éventuels habitants du foyer...]   Dim 20 Juin - 21:15

Pelleas poussa la grille en fer forgé qui comme à son habitude produit un grincement mélodieux à ses oreilles... Pour lui, ce bruit à faire dresser les cheveux sur la tête voulait dire "Okaeri nasai, bienvenue chez toi Pelleas!", comme le lui disait toujours le vieil homme qui avait habité là...

Tadaima, oji-san...

La maison avait l'allure d'un manoir, avec de hautes fenêtres garnies de petits carreaux au premier étage... Elles faisaient entrer la lumière à flot dans la grande pièce à vivre. Au rez de chaussée, qu'on atteignait par une petite volée de marches au bout d'une allée bordée de grands arbres, une terrasse entourée d'une ballustrade abritait un banc de bois blanc au dossier ouvragé en volutes et une foule de plantes en pots. C'était là, sous une avancée du toit, que se trouvait la porte d'entrée.

Pelleas invitait ses deux futures voisines à le suivre en désigant la porte du geste du bras lorsque celle-ci s'ouvrit en grand, révélant dans l'embrasure la haute stature d'une femme vêtue de velour vert bouteille, la tête coiffée d'un chapeau comme on en faisait plus, un grand panier vide au bras gauche et un rateau dans la main droite.
Du chapeau à larges bords, verts eux aussi, ne dépassait qu'un grand nez, presqu'un bec, qui fit réaliser à Pelleas :

- Ah. Ce doit être Tsuru qui va visiter son potager.


En même temps, une femme aussi grande, et pourtant voûtée, ce ne pouvait être que la vieille femme de ménage du parc... Pelleas se demanda s'il devait présenter ses apprenties à la vieille femme, mais le temps qu'il se pose la question, celle-ci toujours aussi leste que d'habitude, était déjà devant lui, à le dévisager de son air de vieille chouette revêche.
Elle renifla d'un air soupçonneux en direction des deux jeunes filles. Puis elle sourit tout d'un coup et tout son visage s'illumina. Une idée venait de la frapper... Des amies, hein? Pelleas n'en avait jamais amené, jusqu'ici... Peut-être qu'il y avait de l'amour dans l'air... Elle fit un gros clin d'oeil à Pelleas et passa son bras autour de ses épaules, et s'adressa à la jeune fille aux cheveux roses et à son amie aux cheveux bleus.

- Alors, on court après mon gamin? C'est vrai qu'il est mignon, mon Pell-kun! Il ferait pas de mal à une mouche...

La bouche du "mignon" se tordit dans un rictus d'incrédulité. Tout, mais pas ça! Pas le numéro de grand-mère poule de Tsuru! Elle pouvait être très sévère, mais elle était aussi très fière de ceux qu'elle considérait comme ses petits enfants, et s'imaginait que tous les jeunes hommes étaient amoureux de Nina, et toutes les jeunes filles de Pelleas....
Il bégailla :

- Ba... Ba... Baba!!

Et, la tête prise dans l'étau des bras de la vieille femme, il lança un regard de détresse à ses deux apprenties...

Mon Dieu, faites-la revenir su terre, cette cervelle d'oiseau!!
Revenir en haut Aller en bas
Hina-chan
Vendeuse de sucreries - Ex-Animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Localisation : Wonderland :3
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom:
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: À la découverte des entrailles du Foyer des Employés [Pour Francesca, Hope, et d'éventuels habitants du foyer...]   Ven 2 Juil - 13:22

Francesca et Hope suivirent Pelleas à l'intérieur de la cour du foyer. C'était un endroit très tranquille d'apparence, à l'ombre des grands arbres qui entouraient la maison. Il y avait des fleurs très jolies, un petit chemin de graviers qui devait mener sûrement derrière la maison, où il devait se trouver un jardin. Du moins, cette maison semblait cacher un mystère, mais Hope aimait bien les lieux mystérieux.

La maison ressemblait à un petit château, avec de belles fenêtres, très hautes, et des balustrades en fer forgé, comme la grille d'entrée, très travaillées. Et donc, très joli. Elle semblait très bien entretenue. Hope, bien sûr, repensait amèrement à sa propre maison. Francesca, elle, observait le foyer d'un air émerveillé. C'était la première fois qu'elle voyait une telle maison, et qu'elle allait rentrer dedans surtout.

L'arrivée, ou plutôt la sortie, d'une vieille femme tira les deux filles de leur émerveillement. Elle était donc vieille, mais avait apparemment toutes ses forces. Elle semblait vraiment très gentille, mais effrayait tout de même un peu Francesca. C'était donc la femme de ménage du parc, la fameuse Tsuru. Un sourire se dessina sur ses lèvres, quand elle vit Hope et Francesca arriver avec son Pelleas-kun.

- Alors, on court après mon gamin? C'est vrai qu'il est mignon, mon Pell-kun! Il ferait pas de mal à une mouche...

Pelleas rougit, gêné. Francesca pouffa de rire, mais le cacha avec sa main. Hope aussi, esquissa un sourire. Le plus poliment possible, elle répondit à la vielle femme :

"Non, pas du tout madame. Nous sommes de nouvelles employés dans le parc, et Pelleas-san nous fait visiter les lieux, étant donné que nous allons sûrement habiter ici. Au fait, je m'appelle Hope, et voici Francesca."

Tout en parlant, elle fit une révérence vers la "madame", et Francesca fit de même.

"Oui madame, j'espère que nous n'allons pas vous déranger. Excusez-moi vous ne serez pas un peu sorcière par hasard ?"

(LE CHÂTEAU AMBULANT ♥♥♥)
À ces paroles, Hope eut un *tilt* dans son cerveau. Mais cela ne l'avait pas vraiment troublée. Cette dame là était elle aussi une personne "dotée de pouvoirs magiques". Hope n'avait même pas eu peur à l'idée de la rencontrer. Elle s'y attendait peut-être. Du moins, quand elle l'a vue, elle s'est tout de suite rendue compte qu'elle n'était pas totalement humaine.
Revenir en haut Aller en bas
http://sproutch.canalblog.com
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: À la découverte des entrailles du Foyer des Employés [Pour Francesca, Hope, et d'éventuels habitants du foyer...]   Ven 9 Juil - 21:24

À la réponse de Hope, la bouche de Tsuru s'arrondit tandis que Pelleas soupirait de soulagement.

-Oooh, de nouvelles employées, mais aussi de nouvelles pensionnaires?

S'extasia la vieille femme, ravie devant tant de nouveautés d'un coup. Elle allait avoir deux personnes supplémentaires à dorloter et engueuler, ô merveille... Mais son oeil de rond se fit bientôt brillant : la petite Francesca avait posé THE question.
Un ricanement de mauvais augure se fit entendre alors que Tsuru, de toute évidence n'avait pas ouvert la bouche. Il sembla soudain que l'atmosphère fraîchissait et que le soleil, de levant et éclatant, s'était fait crépusculaire et rougeoyant. Les cheveux argentés de la vieille se hérissèrent et elle grogna :

- Tututu, je ne vois VRAIMENT pas pourquoi j'en serais une. Est-ce mes rides et mon faciès disgracieux qui vous ont amenée à ces conclusions, jeune demoiselle? C'est trèèèèès mauvais de juger les gens sur leur apparence, savez-vous?

Un corbeau perché sur un arbre voisin choisit justement cet instant pour se poser sur l'épaule de Tsuru qui continua, impassible.

- Non, non, je ne suis pas une sorcière, mais si l'une de vous deux a des problèmes... Oh, du mal à dormir, des soucis avec vos amis, vos petits-amis, les fantômes de vos ancêtres, des inquiétudes existencielles, des invasions de rats ou des malédictions purulentes, ENFIN, le genre de chose qui arrive toujours à tout le monde tôt ou tard, sans qu'on ait à crier au sortilège et au bûcher!! Hhhhhhh...

Tsuru haleta un moment, dire toute cette phrase d'une traite avait épuisé ses poumons, qui sifflaient comme un vieux sac d'aspirateur usé. Elle s'éclaircit la voix et reprit :

- Si vous avez des problèmes, n'hésitez pas à venir me trouver, je suis toujours disponible et je suis une marraine... Euh, une grand-mère très compétente.

Et elle leur offrit un grand sourire satisfait, heureuse d'avoir pu terminer sa phrase. Pelleas la regardait avec un mélange de soulagement et de jalousie. Quand il avait recontré Tsuru la première fois, elle l'avait tout de suite pris en grippe ( même si ça s'était amélioré depuis ), et là, elle prenait tout de suite les deux jeunes filles sous son aile... Enfin, c'était pour le mieux, mais Pell un peu boudeur commençait à se demander si elle ne préférait pas les filles...

[ C'est faux, bien sûr, c'est juste que l'instinct de Tsuru a reconnu en Hope et Francesca le type " âme pure et noble frappée par le destin", pile le genre de personne qu'elle est censée aider selon sa nature...]






Revenir en haut Aller en bas
Hina-chan
Vendeuse de sucreries - Ex-Animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Localisation : Wonderland :3
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom:
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: À la découverte des entrailles du Foyer des Employés [Pour Francesca, Hope, et d'éventuels habitants du foyer...]   Ven 16 Juil - 11:06

"Oh non, je ne voulais pas vous offenser, c'est juste que..."

Francesca regarda Hope, lui demandant de l'aide. Elle ne savait pas si elle avait le droit de dire que Hope était un esprit. Hope ne savait pas si cette vieille dame le faisait exprès ou pas, mais à un moment ou un autre, il faudrait bien qu'elle le sache.

"Non, mais je pense que je peux le lui dire... Pelleas ? Je peux ?"

À vrai dire, c'est vrai qu'à la place de Tsuru, je n'aurai pas compris grand chose à ce charabia. Mais bon, apparemment, Tsuru avait déjà passé à autre chose, et continuait à donner ses petites informations sur elle. Francesca était très impressionnée par cette dame, qui paraissait très âgée, mais qui dégageait une si grande énergie ! Hope aussi trouvait cette dame bien spéciale. Ces cheveux gris ne semblaient pas être la cause de sa viellesse, mais on aurait dit des fils argentés, brillant, très beaux, et très soyeux. Ses rides sur son visage semblaient être gravés sur son visage depuis longtemps, et ses mains devaient être dociles, et très efficaces. Une parfaite grand-mère. Il suffisait juste de goûter sa cuisine, et on saurait tout d'elle.

"Ne vous inquiétez pas madame, nous viendrons vous voir si nous avons un problème, bien sûr. C'est très gentil de nous le proposer. Mais je ne pense pas que nous aurions à vous déranger, nous pouvons compter sur nous même. Ça fait longtemps que, que... Ça fait un moment que nous parcourons le monde ensemble."

Elle est très convaincante, n'est-ce-pas ? Enfin bref, Hope expliquait bien la situation. Mais Francesca n'avait pas suivi ce qu'elle disait. Elle avait le regard fixé sur le corbeau qui s'était installé sur l'épaule de Tsuru. Il était noir, noir, noir corbeau. mais il était plus beau, et beaucoup plus mystérieux que les autres. Il regardait aussi Francesca, d'un regard fixe et droit, sans ciller (est-ce-que un corbeau peut ciller ?). La plupart des corbeaux s'enfuient quand ils voient des gens, celui-i restait sur l'épaule de la vielle dame. Peut-être est-ce le sien ? Peu-être est-ce un magicien ? Peut-être est-ce un corbeau de sorcière ?

"Excusez-moi, ce corbeau... Il est à vous ?"


[HJ : Histoire de te répondre avant que je parte ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
http://sproutch.canalblog.com
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: À la découverte des entrailles du Foyer des Employés [Pour Francesca, Hope, et d'éventuels habitants du foyer...]   Ven 16 Juil - 21:35

[ Oui, j'ai vu ça!! Tout le monde part!! Y'en a marre T.T ! Mais amuse-toi bien quand même...]

En effet, Tsuru était tellement absorbée dans son discours pour démontrer qu'elle n'était pas une sorcière qu'elle ne s'occupait pas du fait qu'elle avait un fantôme en face d'elle ( chose somme toute qui relevait pour elle de l'ordinaire ). Et au fond, elle ne se posait pas beaucoup de questions : on lui avait demander de cacher le fait qu'elle était une sorcière, eh ben pourquoi une revenante ferait-elle exception?

Une revenante très polie par ailleurs, c'était peut-être ça qui étonnait le plus Tsuru, car sa mort n'avait pas l'air de dater d'hier... Rester aussi longtemps sans être motivée par le ressentiment, voilà qui était bien curieux!! L'autre gamine avait l'air bien moins raisonnable ( mais elle devait aussi être considérablement plus jeune ) mais tout aussi polie. Elle posait de ces questions, c'te graine de curieuse...

- Ce corbeau...?

Tsuru tourna la tête et se trouvea nez à nez avec un specimen de toute évidence mâle qui n'avait rien de mieux à faire que de picorer son épaule, une technique de drague éculée ( enfin, dans la gent ailée, s'entend )... Ah, ils se la coulaient douce, les oiseaux du parc, avec tous ces clients qui leur jetaient leurs miettes. Celui-là avait l'air exceptionnellement bien nourri et soigné, un playboy, Tsuru en mettrait sa main dans l'eau bénite!!

- Je ne connais pas ce malappris, mais s'il ne décolle pas presto de son perchoir, j'appelle mon Navet à la rescousse.

Était-ce la renommée de l'épouvantail du potager ou le regard furibard de la vieille qui l'avait décidé, impossible à dire, mais le volatile fila sans demander son reste. Tsuru continuait à le suivre du regard et le petit groupe restait là à l'observer quand Pelleas se décida enfin :

- Baba, je comptais faire visiter aussi L'INTÉRIEUR de la pension à mes assistantes, donc on ne va pas t'ennuyer plus longtemps et te laisser vaquer à ton potager.

La vieille femme se retourna et accepta la bise que le jeune homme lui faisait sur la joue en lui ébouriffant les cheveux ( ils ont quasi la même taille, ces deux géants ) :

- Oui, oui, j'ai compris, les vieux au large, place à la jeunesse... Il reste du thé dans la cuisine, et puisque j'ai pris du retard, tu éteindras le four quand tu l'entendras sonner... Mais surtout!!

Tsuru lança un regard en coin aux deux fillettes, surtout à la rosinette, là, avec son minois de petite curieuse... ( Oui, c'est toi Frances!!)

- NE REGARDEZ PAS DEDANS!!

Et elle partit en trombe, comme elle était venue.


Revenir en haut Aller en bas
Hina-chan
Vendeuse de sucreries - Ex-Animatrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1359
Localisation : Wonderland :3
Date d'inscription : 09/01/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom:
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: À la découverte des entrailles du Foyer des Employés [Pour Francesca, Hope, et d'éventuels habitants du foyer...]   Jeu 19 Aoû - 15:22

La vieille dame commençait à déballer tout son discours, mais avait l'air ravie d'avoir de la nouveauté aujourd'hui. le corbeau, apparemment banal s'en alla, quand elle lui dit de s'en aller. Francesca était très curieuse de savoir si oui ou non, cette Tsuru était sorcière ou non, car elle prétendait le contraire, mais pouvait voir Hope. Quand à Hope, elle avait bien comprit que cette dame était pas une personne comme un client qui rentrerait dans le parc. Elle dégageait une aura magique assez sympathique, donc Hope n'avait rein à craindre d'elle. Elles bougèrent enfin quand Pelleas se décida de parler et de proposer au demoiselles de rentrer dans le magnifique "manoir" au fer forgé au bord des fenêtres, et au lierre montant sur ses murs. L'intérieur était très propre, mais comment aurait-il pu ne pas l'être avec une dame de ménage si acharnée ? Les meubles semblaient être très vieux. Une odeur délicieuse se mélangeait à l'odeur de lavande qui y régnait. Francesca renifla, affamée. Mais se souvenant des parole de Tsuru, et préféra s'abstenir de demander ce que c'était.
C'était grand, très lumineux. Les murs étaient bleus clairs, le plafond blanc. Cela semblait être une très belle maison, et surtout, une très grande maison. Au fond de l'entrée se trouvaient des escaliers en colimaçon qui montaient vers l'étage supérieur.

"Pelleas, à moins que je ne l'ai déjà demandé, mais qui d'autre à part vous et Tsuru-san habitent ici ? Je ne voudrais surtout pas les déranger de notre présence. Et combien y a-t-il d'étages ? Cette maison semble être très grande !"

En vérité, cette maison rappelait à Hope son château, enfin, le château de ses parents, dans lequel elle avait toujours habité. Tout lui rappelait sa maison. Bien sûr, ce n'était pas un château, mais l'ambiance qui y régnait ressemblait beaucoup à celle de chez elle. Calme, mystérieuse.

"Pell-san, et c'est toujours Baba qui fait les repas ? Parce que l'odeur est délicieuse !"

À vrai dire, Francesca avait l'air affamée, et aussi très heureuse de voir l'endroit où elle et Hope allaient habiter. mais Hope devait l'avouer, l'odeur provenant du four rendait la visite difficile...
Revenir en haut Aller en bas
http://sproutch.canalblog.com
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: À la découverte des entrailles du Foyer des Employés [Pour Francesca, Hope, et d'éventuels habitants du foyer...]   Sam 21 Aoû - 12:23

Pelleas introduit donc ses deux futures voisines dans le salon du manoir, impeccable comme d'habitude, et comme toujours le très grand portrait d'Akizuki-san ( à comprendre : l'épouse de feu-Akizuki-sama ) qui semblait veiller sur le foyer de la cheminée... Frileuse jusque dans la mort. Pelleas était un peu embarrassé à la question de Hope. Oui, il y avait d'autres personnes, vu que Tsuru faisait toujours à manger pour beaucoup, mais il ne les connaissait pas... Parfois même pas de vue...

- Oh, oui, il y a d'autres pensionnaires, mais je sais juste qu'ils se lèvent plus tard et se couchent plus tôt que moi ( bourreau de travail!! ). Je ne crois pas que vous les dérangerez, ils ne se sont jamais plaints de ma présence à moi. Je... ne les rencontre pas souvent à vrai dire, et il est possible que j'en connaisse quelques uns sans le savoir... Enfin, ce qui est sûr, c'est qu'il y a ici un esprit protecteur, un enfant. Mais elle ne sort pas sauf quand on veut bien jouer avec elle... Ça fait longtemps que je n'ai plus ce genre de loisir!

L'odeur venant de la cuisine se faisait insistante, et Pell ferma les yeux pour tenter de l'oublier. En vain, car Frances choisit justement cet instant pour lui demander de plus amples informations sur la cuisinière et ses plats...

- Les repas en communs sont toujours assurés par Baba, oui. Quand à savoir si elle les fait... C'est parfois dur de la surprendre en action, et je crois que le cuisine est souvent réservée à d'autres usages... Hm. En fait, elle autorise bien peu de gens à rentrer dans SA cuisine, et si vous avez raté un repas et que vous voulez vous cuisiner un petit quelque chose à une heure indue... Tenez, venez voir.

Il ouvrit une petite porte jaune citron qui menait à une pièce carré, aux meubles extrêmement récents, propres et même... scintillants. Une adorable mais petite cuisine où il y avait quelques plaques de gaz, un micro-onde et un four. Un beau frigo vert pomme ( kyaaaa !) et bien sûr, une table ( verte aussi ) et quatre chaises ( jaune citron ). Une adorable cuisine mais clairement insuffisante pour le nombre d'habitants du manoir.

- Ça, c'est la cuisine "casse-croute". Les repas en commun sont pris dans la salle à manger, servis et désservis à horaires précis. La véritable cuisine est... d'accès peu recommandé...

Son regard glissa vers une porte qui se dissimulait dans l'ombre de l'adorable frigo et dont on ne pouvait appercevoir que si on y prettait une grande attention. Il suffisait de détourner un peu le regard et ses contours semblait s'estomper pour retomber dans l'ombre.
Elle était d'un bois sombre et massif, mais en elle même de taille plutôt réduite ( Tsuru devait sans nul doute se baisser pour rentrer ). Mais le plus frappant dans cette porte était le nombre de papillotes de papier qui y était accrochées en guirlandes agrémentées de petites perles. Ces fils étaient si bien entremêlés qu'il semblait qu'on ne pouvait pas ouvrir cette porte sans les briser...
Et derrière la porte, avec un bruit criard impossible à ignorer, la minuterie d'un four s'était mise à rententir.

[ Désolée, je mets plein de temps à répondre en ce moment!!! Je vais répondre à tous mes autres RP, promis!! Et j'espère que je pourrais me connecter quand je serais dans l'académie de Grenoble...]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À la découverte des entrailles du Foyer des Employés [Pour Francesca, Hope, et d'éventuels habitants du foyer...]   

Revenir en haut Aller en bas
 
À la découverte des entrailles du Foyer des Employés [Pour Francesca, Hope, et d'éventuels habitants du foyer...]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» La découverte de l'équipe Aura (privé Trecko)
» Une découverte effrayante
» Découverte d'un nouveau sens...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akizuki no WONDERLAND*} :: Akizuki no Wonderland - le parc :: FOYER DES EMPLOYÉS.-
Sauter vers: