Akizuki no WONDERLAND*}
Hep hep! On se connecte! Ou on s'inscrit! :9



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arare... [UNA]

Aller en bas 
AuteurMessage
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Arare... [UNA]   Mer 17 Juin - 20:18

Passage obligé par l'entrée, il y a aussi de quoi. Quel tête ça fait, un petit chauve avec un pansement en forme de croix sur la tête, son sac dans le dos et des papiers, des peluches et autres figurines dans son sac, qui vient dans un lieu inconnu qui s'avère être un parc d'attraction qui fait causer, afin de trouver du travail pour devenir un homme? Pour être honnête, la même tête que pourrait faire tout petit garçon qui entre dans un parc d'attractions. Émerveillement de l'enfance innocente dans son entier.

Wo... Woaaah...

Sharaku se sentait tout petit en débarquant dans un endroit très grand. Autant dire que par le passé, parce qu'il avait eu l'audace d'introduire une pointe de magie dans son parc, le grand-père Akizuki avait pu l'agrandir de façon assez considérable, ce qui le rendait d'autant plus impressionnant. Alors qu'il était tout seul, avait les images des personnes qu'il aimait dans le coeur et personne qui ne l'avait brutalisé jusqu'à présent, et qu'il entrait dans un grand parc qui avait une telle gueule, Sharaku pensait plus à parcourir ce lieu magique de long en large jusqu'à en perdre haleine ou jusqu'à avoir tout découvert, plutôt que de chercher du travail.

C'est grand... C'est super-grand... Waouh... C'est génial!

Ça semblait une réaction d'enfant normale, après tout... Là, les deux personnes qui lui servaient de modèle n'auraient probablement pas été d'accord sur sa réaction... Il imaginait déjà P-chan qui partait à toute berzingue dans le parc, courant sur ses petites jambes —"Allez, viens, Sharaku! Viens! Dépêche-toi!"—, autant qu'il imaginait d'un autre côté sa grande soeur en train de réprimander le moindre petit jeunot qui partirait en courant pour s'amuser dans le parc, en leur criant de ne pas courir si vite et de rester près d'elle. Mmh... Mais là, il était tout seul, Sharaku, ce n'était pas pareil. Cette petite pensée désillusoire le ramena un peu à la réalité dans laquelle il se trouvait. Il était là pour chercher du travail... Pour devenir un homme comme on l'attendait de lui... Tout d'un coup, le petit chauve se fit bousculer à l'épaule. Il lâcha un petit cri, manqua de perdre l'équilibre, se redressa, regarda un instant autour de lui pour voir qui l'avait heurté, ne distingua que des formes plus grandes que lui, en groupes, des adultes, des adultes avec leurs enfants, du monde, la foule... Sharaku avait oublié ce détail. Il ne marchait pas en terrain dégagé. Il marchait au milieu de la foule. Et à bien y réfléchir, ce n'était pas marrant, ça, mais pas du tout...

Eeeuwh...

Il n'était pas rassuré, à présent, le pauvre Sharaku. ...À présent qu'il réalisait la cohue dans laquelle il était, dans laquelle il se retrouvait, seul, tout seul, le petit garçon timide et faible qu'on bousculait à l'épaule. Il leva sa grosse tête chauve autour de lui d'un air pas fier du tout, se mit à regarder dans toutes les directions en poussant des petits gémissements à peine audibles, qui traduisaient son inquiétude grandissante... C'était fou comme ça venait vite... À ce moment-là et au vu de la tête qu'il faisait, Sharaku-kun devait vraiment faire l'effet d'un enfant perdu... Ce qu'il n'était pas censé être pourtant.


~~~


HJ : Oalache, j'espère que le lieu convient...^^" Avec Sharaku, je savais pas trop où poster d'autre, pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Una Maesha
Squatteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Localisation : Squatte un peu partout ...
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Una Maesha
Connaît-il la magie?: Non
Métier: Sans emploie

MessageSujet: Re: Arare... [UNA]   Jeu 18 Juin - 14:15

Qu'est-ce qu'on s'ennuie, lorsqu'il y a trop de monde ... Me direz-vous, un enfant normal aurait pensé le contraire, mais dans le cas de l'enfant en question, c'était différent. Déjà qu'elle ne payait pas l'entrée, qu'elle se livrait à de drôles d'expériences et qu'elle gambadait toujours tout partout, se moquant de bousculer ou de renverser les passants, il ne fallait pas qu'en plus elle se mette à troubler les gens qui payent, eux. Bref, Una, la mine renfrognée, se baladait le plus normalement possible dans le parc, fredonnant une chanson de pirates qu'elle avait lu dans un livre. Ses longs cheveux noués en deux grandes couettes, comme à l'accoutumée, son haut de maillot noir et son short microscopique recouvrant en partie son corps frêle, elle avait laissé sa chaude cape noire et ses bottes de la même couleur près d'un entrepôt, car il faisait selon elle trop chaud, et se baladait à présent pieds nus. Les gens qui la croisaient ne cessaient de lui lancer des regards hautains et méprisants, et les parents recommandaient à leur enfants de ne pas s'approcher de cet étrange créature. Quelle misère. Quel ennui. Personne avec qui jouer. Inconsciemment, elle avait pris la décision d'aller à l'école, pour une fois, et s'apprêtait à sortir du parc lorsqu'elle entendit des petits gémissements étouffés par la foule ambiante. Des gémissements, certes difficiles à percevoir, mais qui, selon Una, traduisaient de l'angoisse. Quelqu'un qui n'aimait pas la foule, comme elle ... ? A cette simple pensée, qui s'ajoutait à celle de peut-être se dégoter un compagnon de jeu, elle se sentir le petit sourire en «V» habituel se dessiner sur ses lèvres minces.

C'est alors qu'elle l'aperçut. Lui. Le petit chauve à la tête ornée d'un pansement. Dans un certain sens, il était plutôt «kawaii» comme garçon. Enfin, c'est comme ça que l'aurait appelé des Japonaises hystériques amatrices de shotacon. Se faufilant un passage à travers les personnes qui l'entouraient, elle se positionna bientôt face à lui, et s'accroupit de façon à mesurer la même taille. Lentement, son petit index blanc vint se positionner sur le nez de l'inconnu, glissa le long de celui-ci avant de se mettre à le pincer gentiment, sans lui faire de mal. Elle resta ainsi un moment, sous les yeux ébahis des passants devant une telle scène, puis approcha sa tête de celle du jeune garçon de quelques millimètres avant de murmurer :


« Joue avec moi. Je m'ennuie parmi la foule. Viens, viens avec moi, je t'emmènerai loin d'ici. »

Dans sa voix se lisait une détermination au plus haut niveau, et, quel que soit ce petit garçon au pansement, il était désormais certain qu'il ne partirait pas d'ici avant d'avoir joué avec la jeune fille sans chaussures.
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Arare... [UNA]   Jeu 18 Juin - 14:43

...Aare?

Voilà autre chose. Une personne sortie de la masse compacte et effrayante de la foule, qui prenait la peine d'adresser la parole au petit Sharaku. Il s'agissait d'une jeune fille que l'enfant jugea probablement un peu plus jeune que sa soeur, automatiquement. Cette jeune fille-là était toute blanche et noire, elle était mince, presque maigre même, se promenait à pieds nus et dans une tenue plutôt légère, si bien que Sharaku eut pour elle une pensée candide en se demandant si elle n'avait pas froid comme ça. Ben oui, c'est ça que ça pense un enfant. Même s'il ne trouvait pas grand'chose de spécialement rassurant en cette personne inconnue non plus... D'abord il ne comprenait pas pourquoi elle lui parlait, pourquoi à lui, et surtout pourquoi elle lui demandait de jouer avec lui. Et puis il y avait eu ce petit geste sur son nez, qui l'avait un peu intimidé de la part d'une personne qu'il ne connaissait pas...

Qu'est-ce que...?

Jou... Jouer? Loin d'ici?

Il fallait avouer que l'idée de fuir cette foule ambiante où il se sentait très seul et apeuré était tentante... Mais il avait encore du mal à comprendre, et en bon enfant qu'il était, du moins en enfant sage comme on dit, le refrain parents/professeurs/aînés sonnait dans sa tête : "si un inconnu te parle méfie-toi de lui". Il ne faut pas lui en vouloir, tout le monde répète ça sans cesse aux enfants... Et il est un enfant. Bien entouré d'adultes. Du moins il ÉTAIT bien entouré et il vient de sortir de son petit univers. C'est normal qu'il ait des idées pareilles... Il songea un court instant à P, qui dans un moment pareil aurait entraîné Sharaku à accepter et à jouer avec cette jeune fille sans hésiter. Et lui, que devait-il faire? Qu'aurait-on attendu de lui? Ce que l'enfant sage avait pour l'instant en tête, c'était qu'il devait faire certaines choses, se rendre dans certains endroits, et que ce n'était pas le moment de se perdre... C'était surtout cela qu'il avait en tête, il devait aller quelque part, et ce quelque part n'était peut-être pas l'endroit où cette inconnue en noir et blanc comptait l'emmener. Mais comment peut-on expliquer une chose pareille avec délicatesse, et poliment? Quand on est un enfant tout seul, et qu'on s'appelle Hosuke Sharaku, c'est vraiment pas facile... Il indiqua alors timidement une direction devant lui, vers l'entrée du parc, et lâcha ses excuses d'une toute petite voix :

C'est... C'est que... Je dois aller par là, vous voyez, alors...

Il ne termina pas sa phrase. Très souvent, quand Sharaku achevait ses paroles par un "alors", il ne disait plus rien ensuite. Comme honteux de ce qu'il avait dit et d'opposer ce qui pouvait être perçu comme un refus, le petit garçon baissa les yeux en rougissant à vue d'oeil, et se mit à frotter ses deux index l'un contre l'autre, comme à chaque fois qu'il était embarrassé.
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Una Maesha
Squatteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Localisation : Squatte un peu partout ...
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Una Maesha
Connaît-il la magie?: Non
Métier: Sans emploie

MessageSujet: Re: Arare... [UNA]   Jeu 18 Juin - 15:07

C'est... C'est que... Je dois aller par là, vous voyez, alors...

Devoir aller par là ? Les visiteurs ne sont pas donc pas, normalement, libres d'aller où bon leur semble ? Bâh, après tout, un visiteur de parc d'attraction y séjourne pour essayer les attractions et non pas pour suivre une parfaite inconnue dans des jeux délirants. Ou alors, c'était un - futur - membre du personnel qui devait se rendre à un entretien d'embauche ? Auquel cas il faudrait ajouter «ceux qui bossent» à la liste des victimes des jeux d'Una. Mais savoir qui il est importait peu, comme déjà mentionné précédemment, pour l'enfant. Le résultat serait le même : ils joueront. Peu importe les circonstances, ils joueront. En un bond agile, Una se redressa et reprit sa taille initiale. Une idée l'éclaira alors, et elle se mit à sourire bêtement. Pour une fois, ses jeux seraient profitables à tous, le petit garçon lui en serait reconnaissait, ils deviendraient bientôt camarades, et il viendrait plus souvent jouer avec elle ... ? Voici que le «V» reparaissait.

« Si tu ne veux pas jouer en me suivant, libre à toi. Nous allons donc jouer en te suivant. »

Sur ce, elle brandit son bras droit dans la direction que lui avait indiqué sa nouvelle connaissance, avec en prime un index pointé dans la même direction. Toujours ce sourire en «V» sur son visage, alors qu'elle ordonnait d'une voix de chef de légionnaires romains :

« Par là. Courre vite. Je te laisse dix secondes, puis je m'élancerai après toi. Le but du jeu est que je t'attrape avant que tu arrives à destination. Allez, va, vite, ou tu auras un gage si je t'attrapes ! »

Bien entendu, le refut n'était pas en option. Voyant que Sharaku ne bougeait pas encore, assez surpris par l'ordre qu'Una lui avait donné, elle lui lança un regard insistant de ses grands yeux bleus, puis murmura :

« Décolle. »

Et la lumière bleutée jaillit de son œil droit, tandis que Sharaku se vit légèrement poussé en avant, l'incitant à la course.
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Arare... [UNA]   Jeu 18 Juin - 16:01

Eh?! Wo-woah!

Après l'ordre lancé brièvement par l'inconnue, Sharaku ne se le fit pas redire deux fois. Il partit en courant à toutes jambes, ce qui ressemblait plus à une fuite qu'à une façon de se prendre au jeu. Il était clair qu'il ne sèmerait probablement pas la jeune fille qui voulait jouer, mais au moins avec le rythme de course qu'il avait acquis à force de fuir les autres enfants qui le brutalisaient, ou à force de faire la course avec P les jours où ils s'amusaient, et vu comment il avait l'air de prendre la chose au sérieux, il avait peut-être une chance d'arriver jusqu'au point sans se faire attraper. Et il serait donc exempté de gage... Pour le moment, Sharaku courait, mais pas comme quand il jouait, plutôt comme quand il s'enfuyait pour échapper aux méchants brutaux de l'école. Allez savoir pourquoi, ça lui avait fait peur tout ça. Impossible de savoir si c'était à cause de l'ordre qu'elle lui avait donné, de la façon dont cette fille le regardait avec son sourire en "V", ou la lumière bleutée qui avait jailli de son oeil. D'où est-ce que ça venait, d'ailleurs? Et pourquoi son corps s'était mis à bouger soudainement quand cette lumière s'était allumée? Il n'avait pas l'impression d'avoir décidé ça tout seul, même inconsciemment...

Il courait, donc, dans le but de fuir plus qu'autre chose, donc. Il n'osait pas regarder derrière lui, et poussait au maximum de ses petites jambes d'enfant alors qu'il affichait une tête désespérée. Le seul but était bien le but du jeu qu'Una avait énoncée, atteindre les limites de l'entrée de l'école sans se faire attraper. Ne pas se faire attraper, on l'a déjà dit, c'est son rayon... Cependant il se sentait mal, il avait peur sans trop comprendre pourquoi et il commençait à perdre haleine. Il fallait qu'il tienne bon... C'était une petite distance tout de même!

'Faut que j'y arrive...

A... Ah... Ah... Ah... Cchon... Buri... K-Ke!

Sharaku fuyait en pensant à P-chan, en pensant à ce qu'elle disait, en pensant à ce qu'elle aurait dit. Elle, elle n'aurait pas eu peur... Ni P-chan, ni sa grande soeur, ni un vrai homme n'auraient eu peur! Alors pourquoi il réagissait comme ça?

Parce que je suis une poule mouillée... Une poule mouillée... Une poule mouillée!

En gémissant toujours comme il le faisait souvent dans une situation entre guillemets "critique", ou quand quelque chose ne lui plaisait pas, il fuyait toujours, en tentant de se frayer tant bien que mal un chemin à travers la foule. Les passants le regardaient d'un drôle d'air, se demandant pourquoi il courait de la sorte ou bien s'il s'était perdu pour faire une tête pareille, et de temps en temps, il manquait de perdre l'équilibre, ou de se retrouver coincé entre deux jambes d'adultes hautes comme des troncs d'arbres. C'est difficile, de s'enfuir quand on se trouve au milieu d'une foule de personnes...
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Una Maesha
Squatteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Localisation : Squatte un peu partout ...
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Una Maesha
Connaît-il la magie?: Non
Métier: Sans emploie

MessageSujet: Re: Arare... [UNA]   Jeu 18 Juin - 16:19

Voilà qui s'annonçait intéressant : le bambin courrait apparemment
assez vite pour ne pas se faire rattraper dans l'immédiat ! En gros,
faire durer la partie ! Chouette ! Vu la manière dont Sharaku courait,
c'est qu'il avait déjà eu affaire à des situations de ce genre. Des
jeux de course poursuite ? Possible, mais il semblait plutôt courir
sous l'effet de l'angoisse, de la pression, de la peur ... ? Ainsi
avait-il dût courir pour échapper à des malfrats qui lui voulaient du
mal ? Tss. Una ne sait pas ce que c'est que cette manie qu'on les plus
grands à brutaliser des pauvres enfants qui veulent juste vivre leur
vie tranquille et s'amuser. Qu'ils sont pathétiques. Si Una avait été
là, elle les aurait sûrement envoyer valser dans la poubelle la plus
proche, qui sait ? Personne n'embête les camarades de jeu d'Una, c'est
une règle~ Mais bon, revenons-en à nos moutons. Ichi, ni, san, yon, go,
roku, shishi, nana, hachi, kyû .. Les dix secondes règlementaires
écoulées, tel un félin agile et rapide comme le vent, Una «décolla»
Oui, littéralement, elle décolla. Elle bondit dans un saut périlleux
qui la propulsa un beaucoup plus loin, puis se mit à courir à en perdre
haleine. Elle n'avait pas encore rattrapé Sharaku : celui-ci se tenait
à quelques mètres devant elle, mais elle était déjà bien avancée et en
de bonnes conditions. Mais, malgré cela, ses pieds nus posaient un
handicap. Ils lui faisaient mal, et l'empêchaient de courir aussi vite
qu'elle l'aurait fait à l'accoutumée. A noter que le sourire en «V» est
encore et toujours présent.


« J'y suis .. J'y suis presque ! »

Certes,
mais la distance se raccourcicait de plus en plus, et, dans quelques
secondes, Sharaku aurait atteint son but ! En un acte désespéré, Una
tendit le bras brusquement, et vint s'agripper aux vêtements de
Sharaku, ce qui la propulsa en avant. Vous imaginez le tableau ? Les
voilà tous deux, à terre, tombés dans un choc assez brutal, l'un sur
l'autre, Una au dessus, et complètement sonnés. Ils étaient à un mètre
de la destination finale. Et c'est ainsi, que, à demi-assomée, les yeux
fermés, la respiration haletante et le visage plein de poussière, elle
articula difficilement :

« Humpf .. J-j'ai.. J'ai gagné ! »

Avant de brandir un pouce victorieux, et afficher un véritable sourire.


HJ : désolée pour les retours à la ligne, c'est un copier coller via OpenOffice, je peux pas les supprimer. T_T
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Arare... [UNA]   Jeu 18 Juin - 18:45

HJ No problem, no problem, daijoubu.^^


DJ

Inutile de trop le préciser mais... Quand il avait senti la main empoigner ses vêtements par l'arrière, Sharaku s'était mis à hurler. Mais vraiment HURLER. Dans des carambolages de ce genre, il hurlait toujours de la même manière. Et puis, BADABOUM, quoi. Tombé par terre sur le dos, et sa poursuivante tombée sur lui, il faisait une grimace en se remettant tant bien que mal de sa chute, tandis que, haletante après tant d'efforts, la jeune fille en noir et blanc aux yeux bleus déclarait fièrement qu'elle avait gagné.

Hauuuw... P-ch... It-tetetete...

Pourquoi, le "P-ch..."? Tout simplement parce qu'à les voir comme ça, on aurait presque cru à l'un des jeux de Sharaku avec son amie P, comme au bon vieux temps. Quand elle ne l'écrasait pas par vengeance pour un truc qu'il avait dit qui ne lui plaisait pas, ils finissaient par se casser la gueule l'un sur l'autre à force de trop courir. Petit rejaillissement de souvenir. Et tout d'un coup, Sharaku prit une grande respiration, alors qu'il était toujours étendu par terre, et tout d'un coup, se mit à sourire, la lèvre supérieure partie un peu en avant comme d'habitude sur son petit visage d'enfant. Cette expression toute réjouie dura quelques secondes, jusqu'à ce que Sharaku remarque les gens qui les entouraient. Oui. Ce n'était pas comme avec P-chan, ils n'étaient pas seuls au bord de la mer, ils étaient au bord de l'entrée d'un parc d'attractions, le sol était plus dur et la foule les dévisageait, l'attention détournée par les cris de Sharaku, et se demandant manifestement ce que diable ils étaient en train de foutre. Sur le coup, Sharaku lâcha une petite interjection nerveuse, et vira au rouge tomate instantanément. Il finit par se redresser comme il pouvait sur son derrière, les jambes toujours coincées sous sa nouvelle compagne de jeu, s'appuyant sur son bras tandis que de l'autre main, il frottait doucement sa petite tête chauve, d'un mouvement adorable, en pliant régulièrement ses petits doigts d'enfant, tout minuscules. Il s'était cogné la tête par terre, ça faisait mal, c'était ça que ça voulait dire.

Itai...

Simple petite remarque lâchée dans un gémissement, la voix un peu éraillée comme quand il criait quand il avait trop peur, un peu. Il soupirait régulièrement, comme la course-poursuite l'avait fatigué, et lorsqu'il eut repris plus ou moins ses esprits, se décida à regarder de nouveau la personne qui lui était tombée dessus. Bon. Elle l'avait rattrapé, elle l'avait fait tomber, du coup il était arrêté et coincé de surcroît. En gros, il était à sa merci. Il avait perdu la course-poursuite, c'était la règle, qu'il perde face à P, face à un enfant brutal ou face à qui que ce soit, une fois qu'il s'était fait rattraper il était bien obligé de se plier à la volonté de la personne qui l'avait rattrapé. Du moins c'était dans cet esprit de soumission faiblarde que se trouvait le petit garçon timoré. Ainsi, il interrogea Una du regard, d'un air un peu inquiet, avant de poser d'une petite voix un peu apeurée une question qui montrait presque à quel point il craignait pour son avenir tout proche. Presque comme il aurait craint des mauvais traitements, du racket, ou une mise à l'air. Pourtant Una n'avait parlé que de "gage".

De... Qu'est-ce qui va se passer maintenant?
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Una Maesha
Squatteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Localisation : Squatte un peu partout ...
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Una Maesha
Connaît-il la magie?: Non
Métier: Sans emploie

MessageSujet: Re: Arare... [UNA]   Jeu 18 Juin - 19:12

De... Qu'est-ce qui va se passer maintenant?
Ah, c'est vrai ! Le gage ! Sur le coup, Una n'y avait plus trop pensé, mais la question de Sharaku l'avait fait se souvenir de se léger petit détail. Sur le moment, elle ne répondit rien, et se releva, épousseta ses minces vêtements. Elle saignait à la lèvre, mais n'y porta pas attention. C'était chose courante qu'elle se blesse en jouant. Ce ne serait ni la première fois ni la dernière fois ! Mais .. Que demander à Sharaku ? Si elle lui ordonnait de rester encore jouer avec elle, il louperait son entretien, et il se ferait virer avait même d'avoir commencé ?! Iie, iie, iie ! Si il se faisait congédier, il ne pourrait plus jouer avec elle à l'avenir ! Impossible. Impossible. Impossible. Impossible. Impossible. Pourquoi se quitter après leur première gamelle ? Una voulait qu'il y en ai d'autres, ça, oui ! Ca lui faisait penser qu'elle ne connaissait même pas le nom de celui qu'elle avait fait tomber et qu'elle ne s'était même pas présentée ... Alors, en une courbette respectueuse, elle s'inclina poliment.

«
Je m'appelle Una. Maesha Una-Chan. Enfin, je préfère que tu rajoutes un - chan après mon prénom, puisque mes camarades de jeu m'appellent ainsi. »

Cela se voyait bien, Una n'était pas décidée à lâcher Sharaku de si tôt. Elle le nommait déjà camarade de jeu, pour ainsi dire, ce qui n'était pas monnaie courante avec les inconnus qu'elle venait à peine de recontrer. Héé, finalement, elle n'est pas si associable qu'on peut le croire en la regardant pour la première fois ...

« Et toi, qui es-tu ? Tu es tout petit, c'est mignon. »

Rayez la mention inutile. Mais si, si, Una avait vraiment dit ça. E,core plus rare, voilà qu'elle se mettait à faire un compliment à quelqu'un ! Il faut croire que Sharaku a vraiment de la chance ... Oopas. En tout cas, pas question de lui donner un gage avant même de savoir son nom, car ce serait bien utile de le connaître si elle voulait aller raconter à tout va qui elle avait terrassé à la course, avec qui elle s'était défoncée mémorablement et avec qui elle était maintenant devenue amie.



Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Arare... [UNA]   Jeu 18 Juin - 20:01

Sharaku s'était redressé, tapotant un peu à son tour ses vêtements poussiéreux, son habituel uniforme vert formel, pour se tenir bien droit sur ses deux jambes d'une taille tout à fait équilibrée pour un enfant de son âge. La tête relevée vers celle qu'il regardait à présent de bas, il écouta avec attention les présentations d'Una, sans en perdre une miette, pas fâché de savoir son nom au bout du compte. Il ouvrit la bouche pour répondre à la question qu'on lui posait, quand Una, puisqu'elle se nommait donc ainsi, fit la remarque qu'il ne fallait pas faire...

"Tu es tout petit, c'est mignon."

Ngshiuw...?!

Sharaku écarquilla les yeux à ces mots et se mit à rougir de plus belle, plus rouge encore que les autres fois face à une remarque aussi embarrassante. Zut, ça, ça le coupait dans un élan de politesse! Ce qui s'apprêtait à être une cérémonie de saluts polis devint une présentation à la va-vite, toute bégayante et baffouillante sous le coup de la gêne. Le petit chauve s'inclina dans un mouvement très bref, rien que pour regarder par terre parce qu'avec de telles choses qu'elle lui avait dites, il n'osait plus la regarder en face, et fit tant bien que mal ses propres présentations alors que dans son embarras sa voix était passée au volume supérieur.

Ho-Ho-Ho-H-Hosuke Sha-Sharaku desu! Yo... Yoroshiku...

Bon. Il s'était présenté, il s'était incliné, il avait fait ses politesses plus ou moins correctement, mais à présent il était comme bloqué dans son inclinaison, la tête tournée vers ses pieds, les yeux à peine relevés tout juste pour distinguer comme il pouvait la personne devant lui, les joues rouges toujours et la bouche close, avec sa petite lèvre supérieure qui partait un peu en avant, comme une moue en inversé. Long silence. Sharaku n'osait plus rien dire. Il aurait pu se fouler un peu, en dire un peu plus sur lui, préciser son âge par exemple, c'est un truc que les enfants font assez souvent par habitude, P par exemple —"J'ai dix-huit ans!^^"—, mais non, il était tout gêné, et du coup, après avoir répondu à la question qui lui était posée, il n'osait plus rien dire. Comme son silence se prolongeait et que ça ne faisait qu'augmenter sa gêne, il se remit à frotter doucement ses deux index l'un contre l'autre, inconsciemment, comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Una Maesha
Squatteuse
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Localisation : Squatte un peu partout ...
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Una Maesha
Connaît-il la magie?: Non
Métier: Sans emploie

MessageSujet: Re: Arare... [UNA]   Ven 19 Juin - 15:42

Mmh ? Le compliment que lui avait adressé Una avait été lâché d'un ton posé, parfaitement habituel, comme si faire ce genre de remarques était normal chez la jeune fille. En effet, c'était normal. Una disait toujours ce qu'elle pensait, toujours. Mais, alors, pourquoi cette remarque «parfaitement normale» avait-elle déclenché une telle réaction chez son interlocuteur ? Le voilà qui s'était mis à se présenter en bafouillant, en fixant ses pieds et en frottant ses deux index les uns contre les autres. Devant une réaction pareille, Una ne put qu'être plutôt surprise, ne connaissant pas du tout cette sensation, ou presque pas. Il faut dire qu'elle ne l'avait sûrement jamais éprouvée, la gêne... Elle ne la connaissait que par les nombreux livres qu'elle avait lu. Sans s'attarder plus sur la question, voilà qu'elle se s'accroupissait comme précédemment pour arriver à la taille de Sharaku, et d'apercevoir ses petits yeux.

« Eto... C'est de la gêne ? »

Sans attendre la réponse, elle se releva et lui tapota l'épaule gentiment. Puis elle émis un «Mpf.» presque indaudible. Ca n'allait pas être facile de jouer avec un camarade aussi timide ... Mais elle lui apprendrait, n'est-ce pas ?


« N'oublie pas que tu as un rendez vous :< »

... Avec encore et toujours ce «V», cette fois retourné. Ne la trouvez-vous pas un peu gonflée, cette fille qui a tout fait pour retarder Sharaku et pour jouer avec lui, et qui a présent le "sermonnait" car il risquait d'arriver un retard ?! Bâh, après tout, c'était Una. Sa personnalité bien étrange, c'est ce qui fait son charme, après tout.

« ... »

Alors, ils marchèrent quelques pas, de façon à arriver devant le bâtiment où Sharaku devait aller, et où une queue interminable avait pris place.

« Tu vas devoir attendre encore un peu. Je ne tiens pas à moisir ici, on va aller loin d'ici, comme j'avais dit. Maintenant, monte. »

Una se plia en deux, de façon à ce que Sharaku puisse se hisser sur son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Arare... [UNA]   Ven 19 Juin - 16:07

Ah ben oui... Pff...

Découragée par la queue qui s'était formée dans le bâtiment où il devait se rendre, Sharaku avait lâché une grimace pleine de lassitude. Décidément rester dans ces endroits pleins de monde ne lui disait rien de bon. La foule, pour un enfant timide, ce n'est pas facile. Sharaku avait toujours préféré les petits comités, enfin, précisons, les petits comités avec les gens qu'il aimait bien. Ceux qui étaient gentils avec lui. Et Sharaku n'était pas trop difficile en matière de gentillesse, parce que même si une personne pouvait se montrer dure avec lui tout en l'aimant bien, il sentait qu'elle l'aimait bien, et c'était ça le plus important. Bref. Les foules... C'était ambiguë. Parce que ça donnait l'impression, ces masses de gens, que personne n'aimait personne, et que tout le monde se foutait de tout le monde. Et puis le côté apeurant du monde grouillant, du nombre de personnes, de la taille des adultes... En parlant de taille... Una venait apparemment de lui proposer de réhausser la sienne. En effet, la jeune fille s'était pliée en deux, mais cette fois pas spécialement pour se trouver à la hauteur du visage du petit, non, c'était plutôt une position qui invitait à monter sur son dos.

Eh...? Je peux?

Sharaku hésita un peu un instant, comme surpris de la proposition. Ça faisait longtemps qu'il n'était pas monté sur le dos de quelqu'un, en fait. Et puis d'ailleurs, avait-il encore l'âge pour monter sur le dos des grandes personnes? Ça lui faisait neuf ans quand même... Il regarda un moment Una qui restait pliée en deux en attendant qu'il bouge, et se décida à se hisser sur son dos, doucement, en tentant de ne pas de faire trop pesant alors qu'il grimpait. C'était un souci à se faire aussi.

Je... Je suis pas trop lourd?

Il poussait le souci de la chose jusqu'à le demander carrément. Au moins, comme ça, c'était fait. Parce que Sharaku se serait senti très mal d'incommoder une personne, surtout qu'il venait de débarquer ici, et que d'embêter quelqu'un dès son arrivée, ça ne se faisait pas. Enfin, de toutes façons, dans la tête de Sharaku, faire mal au dos à quelqu'un parce qu'on est trop lourd, ça ne se fait tout simplement pas, comme beaucoup d'autres ne se faisaient pas, aux yeux de cet enfant poli. Peut-être un peu trop poli, ou poli trop tôt. Trop tôt pour un enfant qui a encore le temps de profiter de l'insouciance de son âge. Mais bon. La plupart des adultes appréciaient. Alors...

En attendant qu'on lui réponde, Sharaku regarda à quoi ressemblait le par-terre quand on était sur le dos de quelqu'un. Acchonburike... C'était haut. C'était comme ça que ça voyait, une grande personne? Chotto, cette fille n'avait que cinq ans de plus que lui tout de même... Mais cela n'empêchait pas Sharaku de penser que ça faisait haut, décidément. Quand on tombait de là, ça devait faire comme quand on tombait d'une chaise à force de trop se balancer, une petite chute, pas bien grave, mais qui vous fait bien mal au cul. Sharaku haussa les épaules —seulement intérieurement, par sécurité XD— en se disant que les chutes ça le connaissait, qu'il était déjà tombé aujourd'hui, et que ça faisait bien moins mal que de se faire taper dessus.
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arare... [UNA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arare... [UNA]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akizuki no WONDERLAND*} :: Akizuki no Wonderland - le parc :: L'ENTRÉE DU PARC.-
Sauter vers: