Akizuki no WONDERLAND*}
Hep hep! On se connecte! Ou on s'inscrit! :9



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Papapapa... (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pulcinella

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/08/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Vela Rosa (aka Pulcinella)
Connaît-il la magie?:
Métier:

MessageSujet: Papapapa... (Libre)   Sam 13 Aoû - 12:35

HJ : Bon, ben heh, puisque le forum se réactive, je me permets de lancer un RP... Pour qui voudra bien jouer avec moi. Jaa nee-pii!

~~~

Fiuuu fiuuu fiuuu...


Ça... C'est à peu près le bruit d'un Pulcinella qui siffle. Un Pulcinella qui siffle assis sur les rails d'une montagne russe. Au sommet. Là où on voit bien le soleil et où on a plus chaud qu'ailleurs. À une certaine heure de la journée du moins.

C'est dangereux. C'est dangereux d'être assis à cet endroit-là, c'est sûr. Si un wagon passe et que Pulcinella n'a pas suffisamment de réflexes, il va se faire faucher à pleine vitesse. Mais heureusement, Pulcinella a des réflexes. Et ce n'est pas non plus la première fois, ni probablement la dernière, que Pulcinella se livre à cette récréation suicidaire. À croire qu'avec le belly qu'il se traîne, le poussin n'a pas peur de se faire emporter. Ça ferait airbag... Peut-être. En tout cas, le danger n'empêche pas Pulcinella de se trouver là. C'était comme ça du temps de Nobunori, et aujourd'hui encore, quand Pulcinella était en haut des montagnes russes, il était fort difficile de le/la faire descendre.

Notre poussin balance ses jambes grasses et sifflote un air connu de l'opéra classique. Du Mozart, on ne peut pas faire plus classique décidément. Mais c'est l'air de la rencontre de Papageno et Papagena dans La flûte enchantée, et c'est un air très spécial que celui-là. L'air préféré de Pulcinella. Il fallait voir la façon dont il/elle y avait réagi, dans un passé lointain ou proche selon la notion qu'on en a, lorsqu'on le lui avait fait écouter pour la première fois. "Pii! T'entends ça? T'entends ça? C'est des oiseaux qui se chantent un chant d'amour!" On ne pouvait pas mieux dire au fond, Papageno et Papagena étant des êtres humains couverts de plumes qui bégayaient leurs syllabes comme un oiseau progresse dans la gamme en pépiant... Alors, pour un poussin comme celui dont on parle, ça ne peut qu'être tout bonnement magnifique.

Pulcinella fait donc n'importe quoi en ce moment même. Et Pulcinella s'en fout. Ma foi, ça ne change pas beaucoup de d'habitude.

Papapapapapapagena, Papapapapapapageno...
Revenir en haut Aller en bas
Hatori Kyokeru
Mécanicien
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Se ballade
Date d'inscription : 27/10/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hatori Kyokure
Connaît-il la magie?: Non
Métier:

MessageSujet: Re: Papapapa... (Libre)   Mer 24 Aoû - 1:19

Sur un banc public en bas du manege russe, un jeune homme est affalait. Portant un vieux jean delaver dechire par ci par la, basket bleu aussi tres vieux, un chemise blanche mal rentre dans son penthalon, divers bracelets, bagues et colliers noirs, des lunettes de soleil et ses cheveux roux attaches en queue de cheval. La clope au bec... Il regardait le ciel attraver les braches de l'arbre qui le protegait du soleil. Il avait un coup de blouse. Un gros. Il en etait a sa 3 eme cigarette de la journee alors qu'il n'en prenait qu'une seul d'habitude. Et cette mini rechute n'aidait pas son morale. Il tenait fermemant une photo de sa bien aimee. Il etait venue au parc pour eviter a sa famille de le voir dans cette etat. Ils aller paniquer pour sur... Ce qu'il preferait eviter. Alors il resta la avec une petite brise agreable qui fesait bougee le feuillage harmonieusement. Il tira un coup sur sa cigarette, gardant la fumee avant de l'expirait doucement. Elle se fit immediatement emportee par le vent. Il la suivit des yeux. Elle parti vers la montagne de feraille ou quelque etait assit sur les railles. Hatori perdi immediatement son etat de psedo somnolance. Il se redressa et cligna des yeux. Il regarda alors sa cigarette se demander si cette vision imposible etait sa faute. Non c'etait juste du tabac. Aucune chance qu'elle lui provoque une alucination. Il se releva et leva les yeux pour voir la folle personne. Oui, il y avait bien quelqu'un. Il l'observait bouche be avec sa cigarette qui menacait de tomber. Comment quelqu'un avait pu monter la haut?! C'etait inimaginable! Et extremement dangereux!! Il se precipita au pied de la structure. Il pu enfin reconaitre l'imbecile. C'etait la... fille(?) de halloween qui parlait a la troisieme personne et qui lui avait confie la petite soeur de la directrice du park. Hatori avait un trou de memoire enorme et etait incapable de retrouver son nom. Il rangea la photo dans la poche de sa chemise et sa cigarette entre ses doigts pour ne pas les perdre. Il hurla pour se faire entendre d'en bas.

- Qu'est ce que tu fou?! T'es pas folle?! Descend!!! Tu vas te faire tuer!!!! HEY!! DESCEND!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Pulcinella

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/08/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Vela Rosa (aka Pulcinella)
Connaît-il la magie?:
Métier:

MessageSujet: Re: Papapapa... (Libre)   Mer 24 Aoû - 11:40

Eh?

Pulcinella cessa de porter son attention sur... ...Peu importe à quoi il/elle portait attention, et tombant du premier coup à l'endroit où on l'avait appelé, aperçut Hatori en bas... Et sa petite bouche ronde de surprise s'étala largement sur sa bouille ronde en un grand, grand sourire.

Ah! C'est le photoman du concert qui me prenait pour une petite fille!


Bon. Okay. Hatori, apparemment tu es reconnu. Et sans plus laisser le temps à ce dernier de l'interpeller, Pulcinella se redressa sur le rail, se mettant d'abord accroupi, puis debout —mais comment ce foutu rail ne casse pas? Comment on peut être bien en chair et léger à ce point?—, puis écarta bien les bras et... Descendit, ma foi. Par descendit, on entend qu'il/elle sauta tout(e) droit(e) de là où il/elle se trouvait, pour se planter comme un piquet, debout, les bras toujours écartés, juste devant Hatori. Et, le visage étonnamment sérieux, si tant est qu'un Pulcinella peut paraître sérieux, avant toute autre chose, il énonça sans plus de rapport :

Comme les chats, tout bon ninja retombe toujours sur ses pattes.


Euh... Pucchi? ...Tu sais au moins que tu n'es pas un ninja...?
...Peu importe. On ne va pas essayer de comprendre la randomness de Pucchi. Qui continuait d'ailleurs, hélas pour ce pauvre Hatori, puisqu'à présent le petit poussin se penchait au niveau de la bouche de sa nouvelle connaissance pour donner une pichenette dans le bas de sa cigarette, qui menaçait toujours de tomber, comme pour essayer de la redresser. Re-gros sourire.

Perds pas ta cigarette, hein? Il paraît que c'est pas bien de fumer. Mais Pulcinella n'a rien à dire. Il paraît que ce n'est pas bien non plus de chercher sa bouffe dans les poubelles, et pourtant, Pulcinella le fait.


...D'accord. Ça aussi, c'était pas mal gratuit. Heureusement, ce fut la dernière petite digression avant de revenir au sujet qui les intéressait. Une seconde. Quel était le sujet qui les intéressait, déjà? Ah oui! Hatori avait paniqué en voyant Pulcinella en haut, et lui avait hurlé de descendre... Il fallait donc le rassurer à présent, le pauvre.

Au sujet de ce que t'as vu... 'Faut pas trop s'inquiéter, tu sais, tu sais. Pulcinella monte tout le temps en haut des montagnes russes. La vue est belle de là-haut. Et puis quand un train arrive, Pulcinella saute par-dessus.


Le sourire se fit plus posé tandis que le petit poussin pas si petit que ça ramenait les mains dans son dos, et prenait une voix un peu plus mature que cet étrange accent plein de rire et d'insouciance pour lequel il avait opté jusqu'à présent.

Pulcinella est une grande fille. 'Faut pas s'inquiéter.


Oui, elle est même plus âgée que Hatori, c'est dire. "Fille", dirons-nous dans cette situation, puisqu'apparemment, depuis la dernière fois, Hatori avait vu une petite fille en Pulcinella. Donc, pour cette personne-là, Pulcinella acceptait d'être une fille. Ça changeait toujours un peu en fonction des gens.

Mais dis-moi, c'est quoi ton nom? La dernière fois, Pulcinella t'a quitté trop vite pour l'apprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Hatori Kyokeru
Mécanicien
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Se ballade
Date d'inscription : 27/10/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hatori Kyokure
Connaît-il la magie?: Non
Métier:

MessageSujet: Re: Papapapa... (Libre)   Jeu 25 Aoû - 1:22

Hatori resta en bas a la regardait avec le stresse qui montait en lui. Bon dieu comment une telle chose etait elle possible?! Il ne pu l'entendre et la vie se relevait lentement. Hatori lui paniquait eyant peur qu'elle tombe. Instinctivement il forca sur ses appuies comme si c'etait lui qui etait sur le rail. Il reprit sa cigarette entre ses levres et tira un grand coup avant de recracher toute la fume. Il se figea en la voyant etandre ses bras. Elle aller sauter?! C'etait un suicide!!!

- NNNNOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONNN!!!

Hatori etandis ses bras comme pour la rattrapper et vasilla en arriere. Totalement inconsient du faite que s'il la recuperai il risquer lui aussi de mourir. Il ne pu rien faire et elle atterie pile devant lui. Haotri manqua de tomber a la renverse sous le choque. Il la regarda ahuri. Elle etait en vie et indeme!!

Comme les chats, tout bon ninja retombe toujours sur ses pattes.

-N... Ninja?!


Bon dieu c'etait quoi cette histoire?! Il n'eu pas le temps d'y porter plus de reflexion qu'elle venait de se pancher sur lui pour donne une pinchenette dans sa cigarette. Il recula vivement sa tete et loucha instinctivement, sesisant plus fermemant la cigarette entre ses levres.

Perds pas ta cigarette, hein? Il paraît que c'est pas bien de fumer. Mais Pulcinella n'a rien à dire. Il paraît que ce n'est pas bien non plus de chercher sa bouffe dans les poubelles, et pourtant, Pulcinella le fait.

Hatori ne preta meme pas attention a sa reflexion automatique par rapport a sa dependance. Il ne s'interesait qu'a la deuxieme parti de sa phrase. Fouiller les poubelles pour manger... Alors elle etait vraiment SDF... Pourtant elle avait l'air propre. Hatori ne pouvait s'empecher de sentir une certaine pitier qui se lisait dans ses yeux.

Au sujet de ce que t'as vu... 'Faut pas trop s'inquiéter, tu sais, tu sais. Pulcinella monte tout le temps en haut des montagnes russes. La vue est belle de là-haut. Et puis quand un train arrive, Pulcinella saute par-dessus.


La par contre il l'a prenait pour une malade mentale... Sauter par dessu le train et puis quoi encore? Hein? Ah, mais elle venait sauter de tout la haut et etait indeme. Chose toute aussi impossible! C'etait fille sembler impossible a vrai dire. Si ce n'etait pas la deuxieme fois qui la voyait il croirai qu'il etait victime d'une insolation. Qui de nos jours parle a la troisieme personne, hein? Au moins il n'y avait aucun doute sur la personne et a present il se souvenait de son nom.

Pulcinella est une grande fille. 'Faut pas s'inquiéter.

Grande? D'accore Hatori etait striquement incapable de lui donner un age mais il ne pouvait croire qu'elle etait plus veille que lui. Dans son esprit cela etait impensable.

Mais dis-moi, c'est quoi ton nom? La dernière fois, Pulcinella t'a quitté trop vite pour l'apprendre...

-Hatori... Hatori Kyokeru. C'est vrai que la derniere fois c'etait... tres mouvementer on va dire...


Il sorti de sa sacoche une pochette plastique allimentaire et y sella sa cigarette. Choses tres pratique vue que le manque d'oxygene l'eteigne et il pourait ainsi la finir plus tard. Au prix de ce poison, il n'aller pas gaspiller! Non mais! Voila, comme ca il eviter d'intoxique Pulcinella.

- Dit... Tu n'as vraiment pas de... maison? Pas de toit?
Revenir en haut Aller en bas
Pulcinella

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/08/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Vela Rosa (aka Pulcinella)
Connaît-il la magie?:
Métier:

MessageSujet: Re: Papapapa... (Libre)   Jeu 25 Aoû - 11:43

Pulcinella regarda attentivement Hatori ranger sa cigarette dans une pochette plastique. Jamais vu ça. C'était intéressant comme méthode! À retenir au cas où... Surtout qu'en un sens, ça amusait beaucoup Pulcinella, qui trouvait ça intelligent. Mais Hatori Kyokeru, puisqu'à présent le petit poussin connaissait son nom, venait de lui poser une question, et elle se devait de lui répondre. Surtout que, le pauvre, il avait l'air de s'inquiéter encore... Alors que cela n'avait tellement pas lieu d'être!

Ben, si! C'est ici, ma maison, pii!


Et en disant cela, Pulcinella avait à nouveau écarté les bras dans un grand geste, comme pour désigner le parc tout entier. Puisqu'après tout c'était le cas. Le parc tout entier était sa maison. Mais Pulcinella avait bien compris que Hatori et son inquiétude ne se contenteraient pas d'une telle réponse, aussi il/elle tâcha de préciser, l'air un peu plus calme.

Enfin, si c'est ce que Hatchyan veut savoir... (...Tiens, rebaptisé. Ma foi, il était facile au moins, ce nom-là. Plutôt classique. À un "y" près, dirons-nous.) ...J'ai une chambre ici au foyer des employés, en d'autres termes j'ai un endroit où dormir quand il fait froid. Mais Pulcinella aime pas trop aller s'enfermer dans un espace aussi petit alors qu'ici tout est tellement grand et magique...

Re-sourire.

Tu trouves pas, dis, Hatchyan? Si Pulcinella vit comme ça, c'est parce qu'elle l'a choisi... Et si Pulcinella va chercher sa nourriture dans les poubelles, c'est parce que les gens jettent des trucs encore tout à fait mangeables et très bons en plus, et que comme ça Pulcinella n'a rien à payer. Pulcinella n'aime pas travailler, donc Pulcinella ne travaille pas, mais du coup, Pulcinella n'a pas de salaire, alors Pulcinella se débrouille autrement.


Mesdames et messieurs, un esprit libre. Même si ça peut paraître ridicule pour les autres personnes autour. En attendant, Pulcinella passe pour un marginal SDF à moitié suicidaire et masochiste. XD Pulcinella aurait sans doute encore beaucoup de choses à dire à son propre sujet, et même au sujet du reste, et probablement des choses qui auraient beaucoup de sens, mais assez parlé d'elle-même pour le moment. D'autant qu'il y a aussi sûrement des choses à dire au sujet de "Hatchyan". Pulcinella pencha légèrement la tête sur le côté.

Désolée si je t'ai inquiété. Je voulais pas. D'autant que ça n'a déjà pas l'air d'aller très fort. Je me trompe, pii?
Revenir en haut Aller en bas
Hatori Kyokeru
Mécanicien
avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : Se ballade
Date d'inscription : 27/10/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hatori Kyokure
Connaît-il la magie?: Non
Métier:

MessageSujet: Re: Papapapa... (Libre)   Ven 26 Aoû - 6:06

Apparement la petite Pulcinella considerait le parc comme sa maison. O... K... Drole d'idee a vrai dire... Ce qui l'etonnait encore plus c'etait le faite qu'elle possede une chambre d'employe alors qu'elle ne travailler pas pour le parc. Ce qui dans son esprit ne collait striquetment pas. Au moin elle disait etre dans cette situation par choix et non par nessecite. Enfin, c'est ce qu'elle lui disait. La verite pouvai etre totalement differente et puis il y a toujours plus d'une seul verite. Ce qui l'intriguait c'etait sa methode pour se procurait a manger. Elle evoquait plien de point a vrai dire veridique. Il y avait de la logique dans sa folie! Lui qui etait un parfait avare comprenait. Enfin, il n'etait pas pret a en faire autant qu'elle. Son inquietude ne fut que legerement soulague, tordant ses levres et froncant les sourcils. Dans tout les cas il trouvait aussi etrange le fait qu'il se soit fait rebattise aussi tot dans la conversasion. Soit, ca resembler beaucoup a son surnom a l'execption du "Y" qu'il trouvait plutot amusant a vrai dire.

Désolée si je t'ai inquiété. Je voulais pas. D'autant que ça n'a déjà pas l'air d'aller très fort. Je me trompe, pii?


Hatori la regarda etonne. Elle avait fait une excelente deduction alors qu'il avait porte toute son attention sur elle. La teurreur et l'inquitude eyant momentanement effacaient son coup de blouse. Il mit une de ses mains dans sa poche et l'autre sur sa nuque. Le jeune homme baissa la tete l'air gene de s'etre fait decouvere. Le jeune homme n'allait pas lui mentir bien qu'il preferait ne pas lui parler de ce qui le tourmentait.

- Bingo...
Revenir en haut Aller en bas
Pulcinella

avatar

Nombre de messages : 87
Date d'inscription : 21/08/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Vela Rosa (aka Pulcinella)
Connaît-il la magie?:
Métier:

MessageSujet: Re: Papapapa... (Libre)   Sam 27 Aoû - 11:45

Hmm...

Pulcinella pencha légèrement la tête sur le côté. Le petit poussin ne souriait plus. L'idée de s'être trompé(e) ne lui avait même pas vraiment traversé l'esprit, ça se voyait clairement, même après ce moment de stress, que Hatori n'allait pas fort. Cependant, Pulcinella comprit une autre chose, qui était là encore assez évidente, du moins de son point de vue. Aussi le fit-il/elle remarquer, pour que les choses restent claires...

...Mais toi t'as pas l'air d'avoir envie d'en parler. C'est pas comme Nobunori... C'est pas grave. On n'en parlera pas alors.


"Du moins pas pour l'instant", ajouta le petit poussin dans sa tête, mais ça, Hatori le comprendrait sûrement sans qu'il y ait besoin de le dire. Et sur ces mots, Pulcinella repartit dans son grand sourire et son humeur de pile électrique habituelle. Elle avait l'air d'avoir trouvé une bonne idée de conversation. Cela lui semblait aussi une bonne occasion pour en expliquer un peu plus sur sa situation, puisque Hatori, sans pour autant avoir demandé qu'on prenne les devants, avait l'être d'être resté perplexe à ce sujet.

Je vais te dire qui c'est, Nobunori, piou! En fait, c'est une personne que j'ai rencontrée dans un bus en Italie pendant qu'elle était en vacances, et qui allait pas bien et qui regardait Pulcinella. Alors Pulcinella l'a suivi partout et puis Pulcinella et lui se sont aimés, et puis ensuite il a proposé à Pulcinella de le suivre jusqu'au Japon.


Pulcinella avait accompagné le "jusqu'au Japon" d'un long geste du bras qui ne voulait pas dire grand'chose, simplement, peut-être, pour évoquer la distance.

Nobunori il travaillait ici, pii. Donc Pulcinella a commencé à habiter avec Nobunori dans une chambre du foyer des employés. Les gens d'ici sont tellement sympas, pii ; même si elle ne travaille pas ici, ils ont laissé la chambre à Pulcinella quand Nobunori est parti, après. Parce que Nobunori est parti, pii. Nobunori a trouvé un travail qui l'intéressait encore plus ailleurs, alors il est allé être heureux là où il voulait, et Pulcinella a préféré rester ici parce que cet endroit est l'endroit que Pulcinella préfère le plus au monde.


Tout ça n'est pas très français... Et ça a sûrement plus l'air d'un récit incohérent de gamin qu'autre chose, mais on pouvait tout de même espérer que Hatori y comprendrait au moins quelque chose. Oui, décidément, il faut l'espérer. Parce le petit poussin n'avait même toujours pas fini son flot de paroles. La voix pleine d'émotions, le corps plein de gestes théâtraux destinés à rendre son discours encore plus vivants, Pulcinella poursuivait encore, puisqu'il semblait qu'elle avait encore des choses à dire.

Pulcinella aime Nobunori très, très fort pour lui avoir fait connaître cet endroit! Donc, depuis ce temps-là, Pulcinella vit ici. Mais depuis que Nobunori est parti, Pulcinella ne dort plus très souvent dans la chambre du foyer, même si la direction est bien, bien gentille de la lui avoir laissée. Une chambre, c'est bien quand il y a quelqu'un dedans pour faire un câlin, ou quand on veut être bien, bien au calme et que personne vienne. Mais le plus souvent, Pulcinella préfère dormir un peu n'importe où pour être le plus vite possible quand elle se réveille au coeur du parc, et commencer encore une nouvelle journée aussi géniale que les autres!


Et un petit rire. Drôle de personne décidément. Et ce pauvre Hatori venait à peu près de se taper toute son histoire en abrégée, en à peine quelques minutes. Est-ce qu'il en retiendrait quelque chose? Est-ce qu'il en avait même quelque chose à foutre? Allez savoir. Pulcinella, ça lui était égal.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Papapapa... (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Papapapa... (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akizuki no WONDERLAND*} :: Akizuki no Wonderland - le parc :: LES MONTAGNES RUSSES.-
Sauter vers: