Akizuki no WONDERLAND*}
Hep hep! On se connecte! Ou on s'inscrit! :9



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jane Orenji

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 22/05/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Jane Orenji
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Médecin

MessageSujet: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Mer 26 Mai - 12:03

"-Grumph"
Une tête à la chevelure bleue sortit de sous la couette. Jane ouvrit le yeux, un peu éblouie par les fins rayons de soleil qui filtraient à travers les volets clos. Elle se redressa et s'étira en baillant. Elle jeta un coup d'oeil endormi a sa chambre, la chambre d'une jeune femme de 25 ans décorée comme celle d'une adolescente de 15 ans. Des posters avec des dessins kawaii dessus, et des peluches partout sur les étagère.
Son regard fini par s'arrêter sur sa table de nuit, sur la chose qui se trouvait sur sa table de nuit. Le visage de Jane se décomposa. Elle sauta du lit en jettant son réveil par terre et en criant:
-"Crétin de reveil! Ca t'arrive de sonner, des fois?!"



Habillée en quatrième vitesse, les cheveux mouillées et en petards car elle n'avait pas eu le temps de les coiffer, c'est avec un demi taost dans la bouche et en fermant son sac à dos que Jane débarqua dans la rue.
Elle courrait vers son arrêt de bus, ou une navette venait de s'arrêter pour repartir.
-"Heeeey! Chil vous plait!! Attendez moi!"
Mais elle arriva trop tard, le car était déjà au bout de la rue.
Elle soupira un grand coup, se disant que maintenant, elle devait faire 2 kilomètres à pieds jusqu'a Akizuki No Wonderland, ce n'était pas la mort, certes, mais elle avait la tête dans le sac et airait préféré se reveiller tranquillement en prenant ce bus...

Finalement,ce n'était pas si terrible, les rues de la ville étaient déjà animées, et il ne faisait pas trop chaud.
Jane apperçu le Parc d'attraction de loin, ainsi, elle pouvait vraimetn constater qu'il s'agissait d'un de plus incroyables parc au monde, elle était ravie d'y travailler.
Elle se mit a sourire, et ne vit pas la personne qui arriva devant elle. Bien sur, comme elle était dans la lune, elle ne l'évita pas et tomba par terre après la collision, sous le coup de la surprise.
Elle regarda la personne qu'elle avait percuté, ne sacant pas si elle devait ou non s'excuser.


Dernière édition par Jane Orenji le Jeu 27 Mai - 15:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Mer 26 Mai - 19:50

[ Désolée, je réponds trèèès vite, j'espère que je n'empêche personne de RP... J'avais trop envie d'une rencontre rouge/bleu!! Allez, je vais faire comme toi, tiens :) ]

Un peu surpris, le jeune homme rattrapa ses affiches au vol, toujours debout... Il suffisait qu'il se promène un peu le nez en l'air, et voilà... Il venait de heurter quelqu'un. Qui, il l'ignorait, car les grand rouleaux qu'il ramenait de l'imprimerie et qui devaient servir à la nouvelle campagne de promotion du parc lui bloquaient la vue.

Il jeta un oeil de côté et ne vit qu'un pan de vêtement... Il se pencha encore un peu plus, et ses cheveux rouges se dressèrent presque sur sa tête quand il vit... Une jeune fille! Mais quel malotru, il avait bousculé une jeune fille! Une pauvre jeune fille qui avait l'air complètement choquée par ce qui était arrivé, au point d'en être tombée par terre, le sac à moitié ouvert et les cheveux en désordre.


Les affiches lui tombèrent des bras et allèrent rouler contre un réverbère quand il leva les bras vers son visage, horrifié...

- Oh, mademoiselle, mille excuses! Je ne vous ai pas vue arriver... Il n'y pas trop de mal?

Il se pencha vers elle en disant cette dernière phrase et s'aperçut pour la première fois que cette fille avait quelque chose d'inhabituel... Ses cheveux. Ses cheveux d'un bleu moins foncé que ceux de Hope, son apprentie ( qui en plus était un fantôme : peut-être était-ce lié à sa nature spectrale? ) et qui pour cela se détachaient d'une façon surnaturelle sur l'asphalte, comme un bout de ciel échoué là on ne sait comment.
Pelleas ouvrit de grands yeux. Et, spontanément, alors qu'il aurait du d'abord s'inquiéter de la santé de sa victime, il s'exclama :


- Oh, quelle magnifique couleur! Époustouflant. C'est naturel?

Complètement captivé par la chevelure de cette inconnue, il n'eut même pas le geste attendu de lui tendre la main pour l'aider à se relever... Il restait là, plié en deux, penché vers elle, absorbé.
Revenir en haut Aller en bas
Jane Orenji

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 22/05/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Jane Orenji
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Sam 29 Mai - 10:17

- Ne t'en fais pas, je n'attendais personne en particulier -

Le jeune homme qui l'avait percutée été maintenant penchée sur elle avec de grands yeux emerveillés, enfin c'était ce qu'elle supposait, elle ne voyait pas son visage car elle avait le soleil dans les yeux. Enfin, il semblait captivé par ses cheveux bleus. Encore un peu étourdie, elle se releva et commença a ranger ses affaires dans son sac. Elle regarda l'homme qui venait de lui faire l'éloge de la couleur de ses cheveux. Elle mit quelques secondes à réaliser que sa chevelure, à lui, était rouge. Elle écarquilla les yeux, comme pour s'assurer de ce qu'elle voyait, si cet inconnu avait bien les cheveux rouges. Puis elle afficha un grand sourire.
Presque euphorique à l'idée qu'elle n'était pas la seule a avoir un couleur de cheveux qui sortait de l'ordinaire, elle se mit à sautiller sur place en disant:
-"Waoouw! Vous aussi vos cheveux ont une très belle couleur! Le rouge, je préfère cette couleur au bleu, le bleu, c'est une couleur trop calme a mon goût. Comme je suis du genre survoltée, je crois que le rouge m'irait mieux, quand à vous, vous avez l'air plutôt calme! Drôle de coïncidence!"

Comme l'inconnu fixait toujours les cheveux de Jane, en pleine admiration, elle réalisa qu'elle n'avait pas répondu à sa question:
-"Si j'ai une pareille chevelure, eh bien, c'est tout simplement que c'est de famille Nous avons toujours eu les cheveux bleus!"
Elle prit le temps de rejeter un coup d'oeil aux cheveux de son vis-a-vis. lem oulin a parole était en marche, si on ne l'arrêtait pas, les questions n'allaient pas arrêter de s'enchaîner les une après les autre pendant des heures:
-"Et vous, d'ou cela vient vos cheveux rouges? Peut-etre êtes-vous un magicien avec une telle chevelure? Comment vous vous appellez? Moi, c'est Jane, Jane Orenji!"
Elle s'arretât, à court de souffle, en attendant les réponses a ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Sam 29 Mai - 13:07

[ Si ça dérange personne, tant mieux... J'ai toujours peur de prendre des RP à d'autres personnes, je n'ai pas toujours la patience d'attendre de voir si quelqu'un d'autre est intéressé, je me précipite souvent pour répondre, et... et voilà!! J'ai l'impression de sauter sur les gens ou de couper la aprole comme une malaprise!! ]

Pelleas regardait la jeune fille parler à toute vitesse avec un grand sourire. Toujours un petit peu dans la lune, il n'écoutait pas vraiment ce qu'elle lui disait mais réagit au mot calme. Lui, calme? ... C'était bien possible. En tout cas, elle, survoltée, il n'en doutait pas... Il appréciait de la voir réagir aussi vivement, d'abord parce qu'il voyait là la preuve qu'elle ne s'était pas fait trop mal, et ensuite parce que, l'avis dans gens l'intéressant particulièrement, il aimait ce genre de personne qui n'y allait pas par quatre chemins.

Pfff, échanger nos couleurs? Oui, c'est vrai que c'est étrange!! ... Alors comme ça c'est de famille?

Il changea un peu d'attitude. Il s'était d'abord dit que c'était une teinture, un phénomène de mode, mais... Que ce soit naturel était assez fantastique. Disons même que ça éveillait la suspicion de toute personne barbotant un tant soit peu dans le domaine magique... Et voilà. Elle venait plus ou moins de le dire. Pelleas n'était pas tant surpris de cette révélation que du fait qu'elle n'hésitait pas à aborder le sujet avec un inconnu comme lui, qui pouvait tout aussi bien être un individu normal s'étant fait une teinture...

Très inquiet, il jeta un coup d'oeil à l'entour pour vérifier s'il n'y avait pas un ou deux passants ahuris, scandalisés par leur conversation, mais rien... Il fronça légèrement le sourcil et mit son index devant ses lèvres en se tournant vers la jeune fille :


- Chut!! C'est... C'est vrai, j'en suis un, mais, mais, mais, dans une rue fréquentée en plus... Enfin! Ce n'est pas très prudent de dire ces choses-là à haute voix, mademoiselle O...

Il venait de réaliser.

- ...Orenji?!!

Tête de Pell. L'expression complètement figée sous le coup, puis, subitement pris d'un fou-rire, ses traits dansant la gigue...

- Hahahaha! C'est pas vraiiii!! Hihihihi, avec une chevelure pareille, vous vous appelez Orenji?!! Pff, mpfffff.... Hahahaha, et c'est de famille en plus...


Il essayait de remprendre son souffle... Finalement, c'était probablement lui qui dérangeait le plus la circulation, avec son grand corps d'asperge qui se tordait dans tous les sens sous l'emprise du rire... Un vrai spectacle. Il s'arrêta tout aussi subitement qu'il avait commencé et enchaîna :

- Hum, c'est naturel, moi aussi... Par contre, ce n'est pas du tout de famille... Ou alors, ma mère a fauté avec une tomate. Au fait! Juste retour de choses, je m'appelle Pelleas Melissander, je ... travaille dans le parc à côté. Vous devez en avoir entendu parler, il y a beaucoup d'aff...

Nouvelle tête de Pelleas.

- Mes... Mes affiches? Je... Je les avais dans les bras il n'y a pas une minute?!

Et il fit une tête de trois pieds de long, comme si on venait de lui annoncer que la dentelle allait être interdite au Japon par décrêt impérial... Il n'avait aucune idée de ce qui avait pu advenir de son précieux chargement entre le moment où il avait percuté Jane et le moment où il avait réalisé sa disparition...
Revenir en haut Aller en bas
Jane Orenji

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 22/05/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Jane Orenji
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Ven 4 Juin - 16:50

Jane avait complètement oublié qu'elle était en retard, distraite qu'elle était. A vrai dire, elle était ravie de cette rencontre avec ce jeune homme aux cheveux rougeoyants. Ce dernier lui rapella qu'elle ne devait pas evoquer le fait qu'il était magicien. Elle avait eu un mouvement de recul, et devint hésitant à ce moment là, oui cela devait rester secret. Elle retorqua alors a voix basse qu'elle était aussi une magicienne, mais elle fut interrompue par Pelleas, devenu hilare. A cause de quoi déjà, elle n'avait pas bien entendu, mais apparement, s'appeler Orenji pour quelqu'un qui a les cheveux bleus, c'était le comble.
Elle rougit et repliqua:
"Hey, qu'est-ce qui vous fait rire! C'est que Orenji, ça ressemble a "Orange", dit en je ne sais plus quelle langue, et que mes cheveux sont bleus? Bon, je l'avoue, on ne me l'avait jamais faite!"
Elle laissa le jeune homme se calmer et se présenter. A l'annonce de son nom, Jane ne put retenir un petit rire à son tour:
"Pelleas Melissander? Drôle de nom! Enfin, je n'ai jamais entendu un nom comme celui-là, j'en croise du monde, pourtant..."

Mais elle s'apperçu que Pelleas commençait a paniquer et à lorgner partout autour de lui dans la rue. Ses affiches! Ils les avait perdues!
"Eh bien! Vous ne les aviez pas fait tomber là-bas?"
Elle pointa le doigt dans la direction du reverbère. Mais il n'y avait pas d'affiches, à l'endroit indiqué. A son tour, elle fit un tour sur elle même pour voir si les affiches n'avait pas volé plus loin. Il n'y avait pas de vent, ce matin, elle ne pouvait pas être parties loin!
Elle vit un papier voler de l'autre côté de la rue commerçante.
"Ah! M'sieur... M'sieur... Aaah, j'ai oublié votre nom!"
Sans attendre la réponse, elle courru de l'autre côté de la rue et se jeta à terre pour attrapper la feuille de papier, comme s'il en allait de sa vie. Elle se releva, et se rendit compte que des passants s'étaient arrêtés pour observer la scène, et la regardaient comme si elle était une bizarrerie.
"Qu'est-ce qui vous arrive?" Leur lança-t-elle, l'air ingénue.
Une fois que les passants eurent repris leur marche, elle retourna, toute contente vers le jeune homme. Et lui montra le côté imprimé de la feuille.
"C'est bien des affiches comme celle-là que vous avez perdu, m'sieur Pelleas Melissander? Ah tiens! Je me suis souvenu de votre nom!"
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Sam 5 Juin - 17:50

Pelleas regarda dans un état second sa toute nouvelle connaissance lui montrer le pied d'un réverbère puis commencer elle-même à inspecter les environs... Non, vraiment, il semblait que tout son travail s'était tout d'un coup évanoui dans les airs. Il était vraiment dans le pétrin. Pour une fois, il avait réalisé ses affiches à l'acrylique et n'avait gardé aucune trace, numérique ou autre, du modèle d'origine, qui se trouvait avec les autres, dans le tas de rouleaux... Autrement dit : il lui était impossible de jamais refaire la même affiche, tout serait à recommencer.

La jeune fille montra soudain un papier qui virevoltait au loin. Est-ce que c'était ça? Pell n'arrivait pas à réagir. Il regardait la petite tâche bigarrée flotter devant ses yeux.

Mince, c'est trop loin... C'est vraiment pas de chance, pour une fois que j'étais pas en retard sur ce planning d'enfer! Comment vais-je annoncer ça à Hope et Frances?


Soudain, un éclair bleu lui passa juste sous le nez. C'était Jane qui piquait un sprint. Pell resta un instant dans le même état, les bras ballants, les pieds rivés au sol. Puis il reprit le dessus, encouragé par son exemple, et la suivit à vive allure.


Bon sang, ce qu'elle est rapide! Elle a eu la bonne réaction, je suis trop bête de baisser les bras comme ça! Ah!


Jane avait enfin attrapé la feuille, et après s'être défait de quelques curieux, elle se retourna pour la montrer à Pelleas...

C'était une publicité pour un dentifrice à la pomme.

La mort dans l'âme, le jeune homme fit lentement "non" de la tête et murmura :

- J'aurais dû m'en apercevoir... Mes affiches sont roulées et tenues par des élastiques, elles ont dû rouler plus loin ou quelqu'un les aura ramassées.


Il releva la tête et lui fit un petit sourire malgré sa très forte envie de partir se cacher dans un coin pour y pleurer de concert avec les chats du quartier :

- Merci quand même. Je vais continuer à chercher, j'espère que personne ne les a mises à la poubelle ou emportées chez lui... Avec un peu de chance, les gens verront le nom du parc dessus et les rapporteront à l'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
Jane Orenji

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 22/05/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Jane Orenji
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Mer 9 Juin - 13:00

Ce n'était pas la bonne affiche, evidemment. Déçue et désolée pour Pelleas, elle baissa les yeux et regarda ses pieds. Le jeune homme eut un air dépité, et il décida de continuer à chercher seul ses affiches. Prise de pitié pour lui, ce n'était pas seulement de la compassion, mais Jane avait de la peine à voir Pelleas passer ainsi du sourire à un visage aussi triste. Elle n'était pas psychologue, elle était médecin, mais elle décidait qu'elle aiderait l'homme aux cheveux rouges à retrouver ses affiches.
-"Attendez! Laissez-moi réessayer, j'aimerais vous aider! Et ne prenez pas cet air dépité, je vous en prie, vous faite peine a voir, vous étiez si jovial tout à l'heure!"
Jane adressa un grand sourire a Pelleas, en attendant sa réponse, désignant les coins de ses lèvres comme pour lui réaprendre à sourire.
-"Allez! "smile" Mister Mellisander!"
Elle savait qu'elle pouvait paraître insupportable ainsi, et qu'on l'enverrait peut-être elle ne décélait toujours pas de signe de réjouïssance sur le visage. Elle prit Pelleas par le poignet, et l'entrainna dans la rue piétonne.
Elle se planta au milieu de la rue et dit:
-"Bon, à quoi elles ressemblent, vos affiches? On va demander aux passants et on trouvera bien!"
Puis elle se tourna vers la foule de personnes qui déambulaient dans le passage, et elle cria:
-"Cet homme a perdu des affiches qu'il s'était fait suer à faire! Vous ne les auriez pas vues quelque part?"
Contente d'elle, malgré les regards ébétés de certaines personnes surprises pas une intervention si hinabituelle, elle attendait de voir ce qui allait se passer...
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Dim 20 Juin - 22:00

[ Désolée, absence pour cause de vacances-révisions ]

Il s'apprêtait à partir, mais elle l'avait retenu en criant "Attendez!", un grand sourire sur le visage. Elle voulait quand même l'aider... Décidément, cette Jane était une bonne personne. Elle ne se décourageait pas alors que Pelleas continuait à faire une tête de trois preds de longs, même après qu'elle l'ait encouragé à sourire d'une manière aussi adorable...

En temps normal, il aurait trouvé ça mignon, et il aurait réagit... Mais quand Pelleas déprime, ça déprime dur. Il avait dit qu'il continuerait à chercher, mais il se sentair si abattu qu'il se demandait même s'il avait encore le courage de faire un pas.

Et là, encore une fois, à un moment où il aurait du se montrer plus résolu, c'est la jeune femme aux cheveux bleus qui prit les choses en main en lui saisissant le poignet et l'entrainant à sa suite...

Fasciné, Pelleas ne pouvait plus la quitter des yeux. Il éprouvait une sensation étrange... Un peu comme si quelqu'un était venu le tirer d'un endroit obscur et glacé pour le mettre soudain en dans la lumière chaude et éblouissante du soleil... Il n'arrivait pas à savoir si c'était agréable ou non...

Elle s'arrêta en plein milieu de la rue et demanda à la cantonnade si personne n'avait vu ses affiches. Pelleas était soufflé par son audace. Voilà quelqu'un qui n'avait pas froid aux yeux... Pourtant, elle ne faisait rien d'illégal ou de répéhensible, ni même de dangereux... Et pourtant, une telle détermination n'était sûrement pas à la portée de tout le monde. Peut-être que ça n'aboutirait pas, eut-être que tous ces gens qui les dévisageaient à présent finiraient tous par repartir en secouant la tête, mais le juene homme aux cheveux rouges avait tout de même le sentiment d'avoir assisté à un miracle.

Il regarda Jane droit dans les yeux, de son air le plus sérieux, et ne trouva rien d'autre à dire que...


- Waw.

Et il piqua un fard. Qu'est-ce qui lui avait pris? Il pouvait parler, faire des phrases construites, s'exprimer un peu mieux que ça que diable... Mais il n'y arrivait pas, les mots restaient bloqués, tout comme son cou d'ailleurs, il n'arrivait plus à se détourner du visage de la jeune femme, et pourtant il n'avait jamais été aussi embarrassé, et aussi ...fier? admiratif? ravi? catastrophé?

Il ne savait plus quoi penser, quoi dire, que faire, tout semblait soudain si simple et si compliqué à la fois. C'était bizarre. C'était naturel. Et ça ne lui était encore jamais arrivé... et pourtant, ça devait bien arriver un jour.


Mince. Je... Je crois que je suis amoureux.

Et c'est à l'instant même où il eut enfin sa première pensée cohérente depuis un moment qu'un balayeur en tenue grise lui tapota l'épaule pour lui montrer ce qu'il avait dans son seau. Il fallut bien que le jeune homme détournât à contrecoeur le regard de sa vis-à-vis pour voir...

Des rouleaux. Les siens?


- Je les ais trouvés un peu en contrebas et j'allais les mettre à la poubelle... Vous avez de la chance. C'est bien ça?


Et il déroula une des affiches en guettant la réaction de Pelleas... Qui se jetta dans ses bras et l'embrassa sur les deux joues :

- Oui, c'est tout à fait ça! Merci monsieur, merci infiniment, vous me sauvez la vie!!

Le monsieur en question s'éloigna en grommelant dans sa moustache un vague "y'a pas de quoi", visiblement froissé d'un tel débordement affectif. Pelleas fit volte-face et adressa cette fois-ci un sourire radieux à Jane, la sauveuse providentielle :

- Merci à vous surtout... Je vous dois une fière chandelle! Co... Comment vous remercier?


Ouf, il arrivait tout de même à lui parler... Mais il avait l'impression qu'on aurait pu faire griller des merguez sur ses joues... Et pourtant il n'avait rien dit qui puisse faire honte, si? Ah, et il ne pouvait plus s'arreter de sourire à présent, lui qui était triste comme un jour sans pain quelques minutes auparavant!
Revenir en haut Aller en bas
Jane Orenji

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 22/05/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Jane Orenji
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Ven 25 Juin - 19:18

-Pardon, c'est un peu court... ><-

Pelleas eut une drole de réaction. Il regarda Jane avec une bouche grande ouverte d'ou de sortir qu'une exclamation béate. Et devint rouge. Toujours aussi ingénue, la jeune fille se mit a rire gentiment, pour le taquiner un peu.
"Ben, M'sieur Mellissander, vous êtes aussi rouge que vos cheveux! Hahaha!"
Elle resta de bonne humeur, et fut d'autant plus amusée en voyant le jeune homme sauter au cou du monsieur qui lui vait rapporté ses précieuses affiches. Totalement euphorique, il regarda Jane, cette dernière lui rendit bien son sourire, heureuse qu'il soit redevenu aussi jovial qu'auparavant, et était resté aussi rouge.
"Elle est très bien pour vous en fait... Le rouge comme couleur de cheveux..."
...Et de joues, faillit-t-elle ajouter, elle se dit que Pelleas pouvait mal le prendre, et se retint, riant en elle même. Enfin ,ce dernier souhaitait à présent la remercier.
"Mais, ce n'étais pas grand chose! Je n'ai pas fait ça pour..."
Génée, car elle ne savait jamais quoi répondre dans ces moments là, ou bien elle en demandait trop, et là... Elle regarda ses chaussure, au moment ou son ventre se manifesta bruyamment. C'est vrai ça, elle n'avait rien mangé ce matin, a part une pauvre tartine, sans rien dessus, et elle venait de courir après des affiches. Elle continuait de regarder a terre, la main sur le ventre. Elle se redressa, un peu embarassée, ayant préféré que Pelleas, n'entende pas son ventre a ce moment-là.
"Euh... En fait je n'ai rien eu le temps de manger ce matin, donc si vous pouviez... enfin, non, je trouverais ce qu'il faut plus tard!"
C'est a ce moment que son regard s'arretât sur la vitrine d'une patisserie. De magnifiques desserts y tronaient, Jane immagina toutes les saveurs que ces pâtisseries pouvaient dégager une fois en bouche... Peut-être Pelleas aurait bien voulu... Non, il ne fallait pas abuser des bonnes personnes comme lui! Mais elle ne pouvait dejà plus détacher son regard de la superbe vitrine, et ans s'en rendre compte, elle s'en approchait inexorablement...
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Sam 26 Juin - 9:46

[ Pas grave que ce soit court, c'est plutôt moi qui devrait arrêter de pondre des tartines ( berk, ça mets une drôle d'image en tête, ça... ). ]


Les compliments comiques de Jane avaient encore augmenté la rougeur de Pelleas... Mais il était tout content quand même, en fait, il se sentait encore plus heureux, si c'était possible... Bizarre, il avait l'impression d'avoir un peu le vertige? Pourquoi son coeur battait-il aussi vite? Il regardait Jane refuser avec embarras son offre quand le ventre de la demoiselle émit un son sans équivoque...

- Mais oui c'est ça!!

Il devait avoir faim, oui, il mangeait toujours trop vite le matin et maintenant, il se sentait mal... Ça lui était déjà arrivé d'oublier de manger au point d'avoir des vertiges, mais les palpitations, c'était nouveau...


Je devrais peut-être aller consulter...? Baba a raison, je ne prends pas assez soin de ma santé, ça va me jouer des tours quand je serai vieux...

Pelleas dans toute sa splendeur, incapable de faire la différence entre émotions et sensations... Il n'était bien sûr ni malade ni affamé ( enfin, il avait tout de même un petit creux, mais c'est une maladie courante chez les garçons de cet âge), juste en train de découvrir en live les effets du premier amour...

Mince, Jane avait l'air toute gênée, maintenant que son estomac s'était manifesté sans son accord. Il était évident qu'elle mourrait de faim, elle aussi, et, comme de par hasard, après avoir couru partout pour trouver ces diables d'affiches, ils se trouvaient pile en face d'une devanture de... Patissier.
Si Adélie avait été là, on n'aurait pas pu l'arrêter, collée à la vitrine, bavant presque, Pelleas pouvait presque la visualiser en train de...


Hé? Mais... Ça alors?


Jane, qui venait pourtant de refuser une fois de plus qu'il lui offre quelque chose, avait l'air tellement absorbée par les viennoiseries qu'elle se rapprochait comme sans s'en apercevoir de la vitrine, les yeux brillants. Pelleas admira un instant le dangereux pouvoir hypnotique des sucreries, un sourire en coin... Il avait l'impression d'être avec sa ( pseudo )petite soeur! La jeune femme courageuse de tout à l'heure avait l'air d'une petite fille, maintenant.

Trop mignonne...

Pelleas se pencha par dessus son épaule et lui sourit gentiment. Il ne voulait pas l'embarrasser plus, mais il s'inquiétait quand même...

- Si c'est une question de temps, Miss Jane, il suffit d'acheter quelque chose à emporter, ce sera l'affaire d'un instant... Ou, si vous le voulez bien, je vous l'amène au parc? Mais j'e pense qu'il vaut mieux vous nourrir avant de commencer votre journée de travail, pas après... Le petit déjeuner, c'est capital!

Zut, ça y est, il avait pris son ton de grand-frère... Elle lui avait tellement fait penser à Adélie aussi! Oui, mais c'était une adulte, une égale et pas une gamine d'à peine cinq ans à qui on fait la leçon. Même s'il n'avait pas pris un ton désagréable, ce genre de remarque était déplacé... Pelleas se mordit les lèvres.






Revenir en haut Aller en bas
Jane Orenji

avatar

Féminin
Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 22/05/2010

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Jane Orenji
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Médecin

MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Dim 8 Aoû - 20:25

Jane venait de se rendre compte qu'elle se trouvait maintenant tout près de la vitrine qu'elle lorgnait avec envie. Des meringues... Des fondants au chocolat... Des macarons... Des religieuses aux chocolat... Aaah! Laquelle était la meilleure? La jeune femme pensa alors qu'ele se devait de revenir un autre jour dévaliser la boutique pour contenter sa gourmandise et son estomac qui n'était jamais assez rempli.
C'est alors que Pelleas la prit au dépourvu, surprise, elle se retourna et écouta la petite leçon de morale de son ami avec de grands yeux etonnés et absents. Quand il eu fini, il laissa passer quelques secondes et prit un air embarrassé, qu'est-ce qui lui prenait, tout à coup il retombait dans la déprime? Encore? Il serait lunatique?
Cette fois-ci, Jane prit les choses en main, et secoua le jeune homme sans menagement d'avant en arrière, en le tenant par les épaules.

"Ne vous remettez pas à déprimer M'sieur Mellissander!! C'est bon! C'est vrai que je n'ai rien mangé, et ça m'apprendra à être aussi pantouflarde!"

Elle arretât de s'agiter quelques secondes pour se reprendre. Pourquoi s'enervait-elle comme ça? Si Pelleas tombait encore dans la déprime, elle allait avoir le blues a son tour. Mais ce n'était pas normal que ça la mette dans un etat pareil.
Une malicieuse petite voix qui arrivait toujours au mauvais moment vint chuchoter quelque chose à sa conscience...

"Hey, ma petite Jane, qu'est-ce qui te prend là? Pourquoi perds-tu tes moyens comme ça, ce n'est pas ton genre... Serais-tu amou..."

Jane reprit le dessus a temps pour ne pas, enfin pour ne pas trop péter les plombs. Rouge tomate, elle se reprit a voix haute, sans s'apercevoir qu'elle allait être prise pour une folle l'instant qui suivit par tous les passants.

"Nonononon! Qu'est-ce que tu me fais, là hein?! C'est vrai que M'sieur Pelleas est très gentil mais c'est pas... C'est pas quoi?"

Elle arretât de crier deux secondes, et se mit a dévisager son nouvel ami, toujours aussi rouge, ça fesait un drôle de contraste, son teint écarlate avec ses cheveux bleus... Elle reprit un peu contenance, en fesant comme s'il ne s'était rien passé, prit une grande inspiration et continua, sur un ton beaucoup moins naturel.

"Ah! Oh! Euh... Acheter quelque chose à emporter? Très bonne idée! Allons-y!"

Jane prit Pelleas par le bras et l'entraina dans la boutique tant convoitée par la gourmande qu'elle était.
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   Dim 22 Aoû - 14:49

Pelleas releva le nez tandis que Jane lui remontait le moral. Mais oui, qu'est-ce qui lui prenais de déprimer pour une raison aussi minime?! Oui, mais en relevant le nez il croisa le regard décidé de la jeune fille et se dit que... Il avait tout simplement peur de la froisser ou de baisser dans son estime... D'ailleurs...? N'avait-elle pas l'air un peu découragée tout à coup? Pelleas allait tendre la main pour lui tapoter l'épaule quand elle se mit tout à coup à débiter à toute vitesse des paroles de toute évidence destinée à s'auto-morigéner... et dans ce flot de paroles apparut soudain son nom à lui.

Hein...? Que... Qu'est-ce que j'ai bien pû faire pour la mettre dans cet état?!

Songea un Pell tout pantois et perdu.... Jane avait pris une adorable couleur rosée qui la rendait craquante, euh ( Pell, concentre-toi un peu!! ), qui montrait un embarras manifeste. C'est alors que le jeune homme réalisa ce que la jeune femme venait de dire...

Quoi?! Elle me trouve gentil?

Bon, ce n'était pas séduisant, ni courageux ( en même temps, on a que ce qu'on mérite ) mais ça venait du fond du coeur et surtout... Ça venait de Jane, et Pelleas au comble du bonheur se trouva soudain projeté en un monde vaporeux où tout lui aparaissait comme enveloppé dans de l'ouate ou de la soie ( bon dieu, les fantasme d'un couturier... ). Un vague sourire absent sur son visage, il ne remarqua absolument pas le manque d'assurance et la mauvaise excuse qui transpiraient de la proposition que Jane lui faisait à présent. Par contre, il eut nettement l'impression que le contact avec sa peau quand elle prit son bras surpassait le plus doux des velours( mais arrête avec ton tissu!! ).

Il se laissa entrainer sans piper mot dans la boutique, marchant sur un petit nuage. Heureusement pour lui, la climatisation bien fraiche de la pâtisserie lui fit reprendre ses esprits. Il se mit à observer la marchandise en vue de son achat...


- Oh, euh? Mais... Ils ont de nouvelles religieuses? Dire qu'Adélie n'est même pas au courant...

Pelleas se colla presque à la vitre... Les religieuse en question étaient au chocolat, mais le pâtissier avait trouvé amusant de leur faire un voile en chocolat noir sur la tête ( sur le ptit chou du haut, quoi ) et un chapelet autour du cou. C'était assez réussi, pourquoi ne pas le prendre pour Adélie? Oui, mais il devait aussi acheter son repas de midi, et la petite fille ne devait pas faire d'écarts dans son régime... Il pourrait l'acheter pour le lui montrer et le manger ensuite?

... Non, ce serait d'une cruauté sans nom....


- Que faire, que faire?

Puis, il se rapella que Jane était médecin... Médecin et diététicienne, ce n'était pas la même chose, mais c'était un peu la même branche, non? Alors, ça ne devait pas poser de problème de lui demander...

- Miss Jane, auriez-vous une idée du nombre de calories que contient cette exquise gourmandise?

Dit-il en lui désignant de l'index la litigieuse religieuse.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un reveil qui ne sonne pas, une routine perturbée [libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reveil après un long voyage(PV Plumes des Neiges+libre )
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» Reveil pressant [Pollen]
» Yoho, quand sonne l'heure...[pv Luth]
» La patrouille de l'angoisse : le reveil de Brume écarlate [PV vallée et glace]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akizuki no WONDERLAND*} :: Akizuki no Wonderland - les alentours :: LA VILLE. :: • LES RUES-
Sauter vers: