Akizuki no WONDERLAND*}
Hep hep! On se connecte! Ou on s'inscrit! :9



 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Sam 6 Fév - 22:38

Pelleas avait été si occupé ce jour-là, qu'il ne s'aperçu de l'absence d'Adélie qu'au moment d'ouvrir le bento que Tsuru-san lui faisait pour chaque midi.

Il se leva pour aller la chercher. Elle devait être dans le ocal des costumes, comme souvent, à se cacher, se déguiser ou à construire des cabanes avec des chaises, des mannequins et des grands pans de tissu inutilisés. Il était d'ailleurs rare qu'il doive l'appeler pour qu'elle vienne manger, elle qui d'habitude guettait l'horloge...

En passant le nez par la porte de son bureau, Pelleas compri tout de suite que la petite ne se cachait pas là. Le local était si bien rangé ( une fois n'est pas coutûme ) que même une fillette de quatre ans aurait eu du mal à y trouver une cachette efficace. À présent taraudé par l'inquiétude, le jeune homme considéra le bazard innommable de son bureau en se disant une fois de plus qu'il devait embaucher une aide de toute urgence...

Hors, après avoir exploré les amoncellements les plus réécents, il devint clair qu'Adélie n'était pas non plus ensevelie dans son bureau, et en un sens, ça valait sans doute mieux...

À présent hors de lui, Pelleas emporta sans réfléchir ce qu'il venaitr de ramasser ( quelques chutes de tissus qui couronnaient le dernier tas ) avec lui en se précipitant vers la porte de son bureau. Il vola vers la porte suivante, celle du local, avec l'intention d'aller esnuite à l'acceuil faire passer une annonce et de râtisser le parc au peigne fin, à la recherche de la gamine.

C'est pas vrai, quest-ce qu'elle est encore allé imaginer, cette terreur? On nous l'aurait pas emmener quand même, mignonne comme elle est?

Il avait donc l'esprit tout à fait ailleurs lorsqu'il jaillit hors du local et entra en collision avec un groupe de jeune gens qui, à en juger par la puissance du choc, devaient se trouver juste derrière la porte... Étalé de tout son long, il se releva sur ses avant bras, un peu sonné, avant de se trouver nez ànez avec une de ses victimes. C'est pas vrai! C'était...

- Shaa-kun! Oh, non...Je ne regardait pas où j'allais, je suis désolé... Pas trop de bobos? Ah, mais tu ne sais pas! Oh, c'est affreux... Ad-chan a disp... Ah, pardon Mademoiselle! Je ne vous ai pas vue tout de suite , mais j'ai du vous bousculer aussi, je suis confus, je... ADÉLIE!!


Pelleas s'était relevé tout en exécutant de petites courbettes, ce qui faisait qu'il ne voyait ceux qu'il avait en face qu'un bref instant avant que son torse ne s'incline... Tandis qu'il découvrait les gens qu'il avait percutés, son embaras était allé croisant.

Il était tombé sur Shaa-kun, un ami mais aussi un petit garçon qui n'avait rien demandé, et surtout pas à être écrabouillé par le poids d'un adulte, mais il avait aussi bousculé une jeune fille donc il avait sali la magnifique robe ( bon, elle était déjà en mauvais état, mais comment aurait-il pu le savoir? ) et enfin, dans les bras de cette jeune fille... Il y avait Adélie qui roupillait du sommeil des bienheureux sans soupçonner l'état déplorable où elle mettait son chaperon.

Un peu fort de café, non? Le pauvre Pelleas ne savait plus s'il devait hurler de soulagement ou de colère, et, fidèle à son comportement courtois, il préféra ne rien dire et considérer ses vis-à-vis avec un air d'interrogation polie. C'est aussi qu'il ne trouvait pas ces mots devant cette scène inatendue...
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Dim 7 Fév - 18:27

Aaarh...

Sharaku avait à peine eu le temps de voir la porte s'ouvrir et il s'était déjà retrouvé plaqué au sol, écrasé par une personne qui à en juger par sa taille et son poids devait être un adulte. Pelleas se releva et fit toutes ses excuses aux personnes qu'il avait bousculées, tandis que le petit garçon en était encore à se remettre doucement du choc.

Ça fait mal... J'ai vraiment pas de chance, moi...

Alors qu'il recommençait à entendre —ou plutôt, à écouter— à peu près normalement ce qu'on lui disait, tandis qu'il se frottait la tête d'une main au niveau de son pansement, il entendit néanmoins le jeune homme dire quelque chose de bizarre. Quoi? Adélie-chan avait disparu? Mais non, elle était juste der...

...Oh...

Sharaku avait tourné la tête en direction de Nagisa et de la petite fille, pour constater que cette dernière s'était endormie. C'était de son âge... Ceci dit, ça restait assez troublant qu'elle réussisse à dormir d'une façon si paisible au milieu d'un tel désordre. Pelleas, à la vue de la petite fille, cria son nom. Manifestement, il ne s'attendait pas à la trouver là... Sharaku, qui était naïf mais pas stupide, fit alors doucement le lien dans sa tête. Bien sûr... Adélie avait dû partir sans demander la permission, et Pelleas se faisait un sang d'encre en la pensant disparue. À présent qu'il l'avait retrouvée, il regardait tout ce petit monde d'un air de ni rien comprendre, ne reflétant pas son expression ni une colère, ni un soulagement particuliers... Cependant, le petit garçon eut soudain peur qu'il se mette en boule contre la petite, et sans même réfléchir, il se redressa en considérant Pelleas d'un regard suppliant :

N... Ne la punissez pas, s'il vous plaît! Elle ne pensait sans doute pas à mal, et puis elle s'est rendue utile ce matin, vous savez...

Tiens, pourquoi ça lui était venu aussi vite, comme un réflexe, de prendre la défense de la petite? À bien y repenser, ce qu'il ne fit qu'après coup, s'il avait été à la place de Pelleas dans une situation pareille, sûr qu'il aurait engueulé Adélie jusqu'à plus de souffle tellement il se serait inquiété pour elle... Alors, ça paraissait légitime... En plus, ce que Sharaku s'était bien gardé de dire, c'était qu'elle avait manqué de se faire refaire le portrait par un gars à l'air pas très sympathique, tout à l'heure... Si elle avait été toute seule, elle n'aurait pas fait long feu, et il était vrai qu'elle méritait d'être punie, pour avoir fait preuve d'une telle imprudence... Mais voilà, Sharaku avait aussitôt pris sa défense malgré tout, sans vraiment comprendre pourquoi. Parce qu'ils étaient amis, parce que les amis ça se soutient, peut-être parce qu'il n'aurait pas aimé être à la place d'Adélie non plus, ou peut-être même parce qu'à la voir dormir comme ça, tout simplement, elle avait l'air tellement adorable et sereine qu'on n'avait plus du tout envie de la gronder...

Hu-hum.

Ce fut le seul son que Sharaku prit la peine de sortir pour se corriger et revenir sur ce qu'il avait demandé à Pelleas avant. Ce n'était pas de son ressort de toutes façons. Le petit gars à la croix blanche baissa alors la tête pour lui expliquer un peu que la situation n'était pas si grave, et répondre à des questions banales auxquelles une baby-sitter aurait pu répondre devant des parents qui revenaient d'une sortie... C'était drôle, ce petit air d'adulte responsable que Sharaku cherchait à se donner alors qu'à vrai dire ça ne lui allait pas tant que ça...

Euh... Elle a déjeuné, donc de ce côté-là pas de problème. Elle est juste tombée de son siège en repartant, mais je pense que c'était plus de peur que de mal, pas vrai, Nagisa-san? ...Enfin, il faudra tout de même s'assurer qu'elle ne s'est pas blessée dans sa chute, q-quoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Mar 9 Fév - 19:28

Les trois jeunes gens étaient arrivés devant le local de costumes. Nagisa avait remarqué que la petite Adélie s'était endormie dans ses bras mais ça ne l'avait pas dérangé, elle trouvait même ça plutôt mignon. Elle avait donc continué à la porter d'un pas dansant. A présent, il ne leur restait plus qu'à entrer. Soudain, la porte s'ouvrit de l'intérieur et un jeune homme surgit. Seulement, il fonça dans Sharaku qui était le plus proche de la porte. Les deux garçons s'écroulèrent sur le sol, entraînant Nagisa dans leur chute. Celle-ci ne comprit pas bien sur le moment. Elle laissa le jeune inconnu se relever, ainsi que Sharaku. Elle dévisagea alors le premier, de ses yeux rouges étonnés. C'était une jeune homme qui devait avoir la vingtaine, des cheveux rouges en bataille et des yeux bleus. Etait-ce lui le directeur du local de costumes ? En tout cas si c'était le cas, l'adolescente ne l'imaginait pas vraiment comme ça. Enfin c'était normal, elle ne l'avait encore jamais vu donc elle s'était fait une image à elle. Il s'excusa d'abord auprès de Sharaku-kun, il avait l'air de le connaître. Puis, il lui cria qu'Adélie avait disparut... avant de la voir dans les bras de la jeune blonde. D'ailleurs il s'excusa ensuite auprès d'elle, de l'avoir bousculée. La jeune fille qui avait un temps de réaction très peu élevé depuis qu'elle était tombé ne bafouilla qu'après les paroles de Sharaku :

« E..to... C-Ce n'est rien ! »

Nagisa resta encore assise par terre pendant de longues secondes. Elle écouta Sharaku défendre Adélie, la tête légèrement inclinée sur le côté, avec l'air de ne rien comprendre. Puis, elle secoua la tête et se ressaisit. Elle se releva, prenant soin de ne pas trop secouer la petite fille qui dormait toujours dans ses bras, malgré la bousculade. En quelques phrases, l'enfant expliqua tout ce qui s'était passé avec Adélie, pour que le jeune homme s'inquiétât moins. Il demanda même à l'adolescente de confirmer. Celle-ci se réveilla pour de bon et répondit :

« Haï ! Et... Adélie-chan a même mangé ses légumes ! »

Et elle termina ses propos d'un sourire triomphal. Adélie avait expliqué clairement qu'elle n'aimait pas les légumes et en général à cet âge-là c'était fréquent de se mettre à pleurer pour ne pas manger quelque chose que l'on détestait. Donc, avec sa phrase, la jeune blonde montrait que la fillette s'était forcée, ce qui était plutôt courageux non ? Vu l'inquiétude qu'avait manifesté ce jeune homme au sujet d'Adélie, il devait certainement être ce "Pell", et donc le supérieur de Nagisa. Celle-ci se demandait ce qu'il y avait entre lui et la petite fille. Etaient-ils frères et soeurs ? Oui c'était envisageable, ce jeune homme était certainement trop jeune pour être son père. Et puis en tant que père il n'aurait peut-être pas laissé filer la petite fille. Quoiqu'il en fut, l'adolescente était ici non seulement pour ramener Adélie à "Pell" - ce qui était fait - mais aussi pour se changer parce que sa robe était toujours aussi sale, voir plus à cause de sa chute. C'était à elle d'expliquer sa situation. Elle s'inclina donc puis se présenta :

« Bonjour, je suis Pumpkin Nagisa. Je travaille ici depuis ce matin, je distribue des tracts. Suite à un petit accident pendant ma pause-déjeuner, je me suis dit que ce serait mieux que je mette un costume pour travailler cet après-midi. Voilà pourquoi on est ici mwu~ »
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Mer 10 Fév - 22:50

Pelleas hésitait à les voir comme ça tous les trois. Allait-il réveiller Adélie, et à quelle sauce allait-il la cuire? Avant qu'il puisse décider de quoi que ce soit, le timide Sharaku intervint.

Sire Sharaku, toujours à défendre les demoiselles en détresse...

Se dit Pelleas en retenant un petit sourire attendri. Il était touché de voir qu'il prenait la défense de la petite, mais la gentillesse du petit garçon ne changeait rien à ce qui attendait sa cadette. Adélie s'était fait la malle sans prévenir, et ça, il fallait le sanctionner! En espérant que ça serve à quelque chose, cette fois-ci...

En plus ( mais ça Pell n'oserait jamais le dire à son jeune ami ), il le soupçonnait de n'être pas tout à fait honnête. Adélie, toujours à foncer tête baissée, qui tout à coup se tenait à carreaux ? Pelleas voulait bien croire qu'elle avait été un peu utile, c'est vrai qu'elle adorait rendre service, et participer à toutes sortes d'activités mais en général elle aidait autant qu'elle mattait la pagialle, malgré toute sa bonne volonté...

En écoutant Sharaku avec ce genre de pensées, Pelleas fronçait donc le sourcil d'un air inquiétant. Et oui, il pouvait fiche un peu la trouille à ses heures, le Pell, même si au fond la violence lui était tout à fait étrangère... La jeune fille qu'il ne connaissait pas dut s'en inquiéter, car elle intervint pour ajouter qu'Adélie... avait finit ses légumes!

C'était trop, Pelleas ne put pas se retenir et eut un petit rire amusé. C'est vrai qu'elle faisait toute une histoire ces derniers temps pour les manger... En même temps, cette remarque le soulageait. Il s'était demandé quel genre de personnes Adélie avait pu rencontrer, mais visiblement elle était tomber sur quelqu'un de sympa et de compréhensif ( le problème des légumes avait du être exposé en long et en large à cette personne, la pauvre...).

- Tout le monde est contre moi, à ce que je vois! Bon, de toute façon, ce serait bête de la réveiller maintenant alors qu'elle s'est endormie pile à l'heure de la sieste qu'elle refuse de faire d'habitude. Mais je vous préviens, elle ne perd rien pour attendre. Je ne peux pas lui laisser penser qu'elle peut faire ce qu'elle veut ici... Surtout avec toutes les bêtises qu'elle va m'imaginer à longueur de journée!


Brusquement, Pellea seut l'air très fatigué. Abattre des tonnes de travail tout en surveillant cette petite, c'était passionnant mais pas reposant. Il aurait bien fait une petite sieste lui aussi. Mais il devait honorer ses fonctions tout comme ses hôtes ( puisque les deux jeunes voualeint entrer dans le local selon toute apparence ). Il allait donc demander à la jeune inconnue de se présenter quand celle-ci le fit spontanément.

Évidemment, Pelleas fut tout de suite conquis par ces bonnes manières ( même s'il se posait des questions sur le son étrange qui concluait la phrase ... ). S'il avait été prof, il lui aurait donné une image, mais comme il était tout autre chose, il se contenta de lui dire avec une petite inclination du buste en guise révérence :

- Enchanté, Mademoiselle Pumpkin! Désolé, je suis censé vous aider pour ce genre de problèmes, mais j'ai salis davantage votre robe au lieu de la sauver.... Je vous en prie, entrez tous les deux! Nous allons coucher Adélie et vous pourrez choisir de quoi vous changer. Et je vous garantis que vous trouverez chaussure à votre pied!


Avec son habituel sourire éblouissant ( éteignez la lumière *.* ), il prit délicatement Adélie dans ses bras ( elle devait être lourde , non? ) et s'effaça pour leur laisser le passage. Entrez, entrez dans mon antre, pauvres mortels....
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Jeu 11 Fév - 18:35

Ooooh...

Petite pensée admirative de Sharaku, à l'égard des deux "adultes" qui se trouvaient en sa présence. Ils étaient tellement maniérés et polis, c'était très chic... Oui, très classe... La façon de saluer de Pelleas, ça, c'étaient bien les manières d'un homme! Décidément, cet adulte-là n'aurait jamais fini de l'impressionner.

Pereassan est tellement élégant... Et Nagisa-san aussi d'ailleurs!

Admiratif, le petit pouvait se permettre de l'être à présent, même s'il avait foutrement eu chaud aux fesses un peu plus tôt, il fallait l'avouer, lorsqu'il avait vu Pelleas froncer les sourcils. Il était très gentil, Pelleas-san, mais preuve en était, il pouvait faire peur aussi quand il voulait! C'était assez impressionnant... Et si Nagisa avait été là, probablement que Sharaku n'aurait pas été cru du tout quand on y pense, à tort ou à raison... Pelleas avait bien précisé qu'Adélie "ne perdait rien pour attendre", et après tout le petit chauve le comprenait sur ce point. Il avait l'air si fatigué quelquefois lorsqu'il parlait de la petite... Et il était vrai qu'elle ne devait pas être facile à tenir et qu'elle n'apprendrait pas si on ne lui faisait pas la leçon. En ça aussi, elle faisait penser à P-chan : elle n'avait aucun scrupule à aller là où c'était interdit, ou dangereux, sans aucune pitié pour les personnes qui devaient s'occuper d'elle ou qui pourraient s'inquiéter pour elle... Elle était jeune encore ceci dit, mais... Sharaku pouvait comprendre tout de même qu'on doive la gronder pour ce qu'elle avait fait, même si lui-même, avec sa personnalité si faible et effacée, n'avait jamais vraiment osé gronder qui que ce soit, même s'il désapprouvait le comportement de cette personne... À peine avait-il le front de se disputer de temps en temps avec sa grande soeur, mais en plus, de toutes façons, dans le cas présent, sa grande soeur... Elle était pas là.

Parlons d'autre chose! À présent, Pelleas, épargnant à la jeune fille la tâche de porter la petite Adélie plus longtemps, les invitait à entrer dans le local... Ça, c'était une occasion qu'il n'était pas permis de rater! Et après tout, ils étaient venus pour ça... Sharaku n'eut pas besoin de se faire inviter deux fois, et pour une fois, ne fit pas de manières pour entrer. Faisant quelques petits pas de course sans même se soucier du fait qu'il risquait de glisser sur quelque chose, ou un truc du genre, le petit garçon à la croix blanche pénétrait en ce moment même dans l'un de ses endroits préférés du parc. C'était comme une sorte de sanctuaire et un immense terrain de jeux en même temps. Un terrain de jeux où il fallait se comporter avec modération et réserve malgré tout, mais tout de même... Cet endroit-là, c'était plein de trésors!

Fuaaah! Merci, Pereassan! C'est tellement grand et toujours tellement plein ici...

Tout de même, quand on était aussi motivé, c'était difficile d'oublier sa réserve... Cependant, même si Sharaku rigolait et se lâchait en exclamations émerveillées comme l'enfant qu'il était, il gardait un volume de voix étrangement bas, à votre avis, pourquoi d'ailleurs? Fum, évidemment, ça paraissait évident, tout joyeux et motivé qu'il était de se trouver dans un tel endroit, il gardait en tête qu'il ne fallait pas réveiller Adélie. Eeeh oui, on n'oublie pas ça, tout de même... Ceci dit, ça n'empêchait pas le gamin de bondir d'un endroit à l'autre avec un grand sourire de passionné collé aux lèvres, pour finir par faire un grand tour sur lui-même à s'en donner le tournis, histoire de pouvoir tout regarder autour de lui.

Décidément, j'adore cet endroit! C'est formidable ici, pas vrai, Nagisa-san?

Des costumes en pagaille, de toutes sortes, de toutes tailles, à perte de vue. On pourrait se perdre dedans. C'était ça que Sharaku trouvait si "formidable" dans cet endroit très spécial. Et apparemment il était toujours tellement content de s'y retrouver, n'était pas encore habitué à ces opportunités-là tout à fait, au point d'oublier, lorsqu'il y allait, son habituelle réserve et son comportement discret... En espérant que ce n'était pas trop gênant. Même s'il était plutôt sage et poli, Sharaku restait un enfant avec un caractère d'enfant...
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Dim 14 Fév - 17:54

[Pardon pour le retard >////<]

Pell (ben oui elle connaît toujours pas son nom entier XD) expliqua qu'il n'allait pas réveiller la petite fille, pour une fois qu'elle s'endormait à l'heure de la sieste, mais qu'il la réprimenderait pour son comportement, parce qu'il ne devait pas la laisser faire ce qu'elle voulait. Nagisa ne le contredît pas, elle n'avait pas à se mêler de ça et puis quelque part il avait raison. Il ne devait pas laisser l'enfant faire tout ce qui lui passait par la tête, il fallait bien qu'elle ne recommençât plus à l'avenir. Lorsque la jeune fille eut fini de se présenter, Pell lui répondit qu'il était enchanté et s'excusa d'avoir salit sa robe. Enfin il ne lui dit pas exactement comme ça mais ça avait le même sens. Nagisa se contenta de sourire. Le directeur du local prit Adélie dans ses bras, puis invita les deux jeunes gens à entrer. Ceux-ci s'éxécutèrent. Tout comme Sharaku, l'adolescente s'émerveilla à peine entrée dans cet endroit. Ne sachant pas trop où se diriger, elle suivait son éternel petit guide. Des centaines de costumes étaient correctements accrochés à des ceintres, pliés sur des étagères, rangés dans des tiroirs... Il y avait également de nombreux accessoires, des ceintures, des sacs, des perruques... C'était tout simplement un endroit fabuleux ! Nagisa avait l'impression d'être dans une caverne aux trésors tant elle était heureuse de se trouver au milieu de tous ces vêtements. Sharaku l'interrompit dans son admiration en lui demandant si elle trouvait elle-aussi cet endroit formidable. Elle n'hésita pas avant de répondre :

« Oui ! C'est tout simplement magnifique ♥️ »

Elle reporta sans plus attendre son regard admiratif aux différents costumes qu'elle appercevait durant sa petite visite. Elle attardait ses doigts sur les tissus qu'elle parvenait à toucher. Elle avait l'impression d'être au pays des Merveilles. Lorsqu'elle étaot un peu plus jeune, la jeune fille adorait s'amuser dans sa garde robe et celle de sa mère. Elle adorait se déguiser, juste pour le plaisir, juste pour faire la princesse, l'indienne ou la citrouille... C'était tellement amusant ! Elle était vraiment heureuse de faire ce métier et d'être entourée de tant de vêtements précieux ! Certes elle ne pourrait pas essayer et ré-essayer le plus de tenues possibles juste pour s'amuser, juste pour jouer, mais elle pourrait très bien le faire en même temps qu'elle distribuerait des tracts. Il lui suffirait d'être à fond dans le personnage, c'était du théâtre. Oui, peut-être qu'elle ferait ça, peut-être qu'elle jouerait... En tout cas, elle était complètement perdue au milieu de tous ces costumes, ne savait pas où regarder, que chercher... Elle se contentait de suivre fidèlement Sharaku qui lui servait une fois de plus de guide. Elle finit par lui demander en souriant :

« Nee Sharaku-kun, n'as-tu pas un costume à me conseiller ou à me montrer ? Parce que Nagisa est complètement perdue... »
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Lun 15 Fév - 12:27

Eh? Ah, demo demo! Nagisa-san est tellement jolie, tout lui irait bien, ici!

Encore une fois ce genre de question avait fait démarrer Sharaku au quart de tour. Le voilà qui était reparti à zigzaguer dans la réserve en faisant signe à la jeune demoiselle de le suivre vers là où il allait, pour lui montrer telle ou telle chose. Loin de connaître la réserve par coeur, Sharaku n'en était pas moins motivé à aller fourrer son nez partout et à faire jouer son oeil habitué aux costumes en tous genres... Quoiqu'ici, c'était bien l'endroit le plus impressionnant qu'il ait jamais vu, en matière de déguisement. Nous avions donc un petit "kukurukan", une petite boule de plumes, avec un pansement en forme de croix sur le front, qui entraînait Nagisa d'un costume à l'autre, au milieu d'interjections émerveillées, "oooooh, et ça ça vous irait bien, et ça aussi, et ça aussi..." Décidément! Impossible de reconnaître en ce petit gars si motivé et extraverti le petit Sharaku timoré qu'il était d'habitude... Cet endroit le mettait à l'aise, fallait-il croire. Et aussi, probablement, le fait qu'il se trouvait avec des gens sympathiques, ça aidait beaucoup... Tout le monde était décidément adorable, ici! ...Bon, seulement, ne plaisantons pas avec ça, Sharaku savait à quoi s'en tenir en matière de politesse, et il finit au bout d'un moment par sursauter en se rappelant la présence de Pelleas —qui, souvenons-nous-en tout de même, était LE big boss de cet endroit, le vrai maître du local des costumes. Et lui, comme un foutre grand impoli, il courait partout en entraînant la pauvre Nagisa sans aucune retenue?

Ah...

Le petit garçon se tourna alors vers le jeune homme et le considéra, très gêné, du haut de sa petite taille, avant de baisser les yeux et de se frotter les deux index l'un contre l'autre. Et puis, finalement, il se retourna vers Nagisa, le teint rougi par la gêne.

Euh... En... En fait, c'est plutôt à Pereassan qu'il faudrait demander ça... Après tout... Je n'ai aucun droit ici, c'est vrai... C'est Pereassan qui sait...

Enfin, Sharaku se tourna à nouveau en direction de l'intéressé, en frottant le sol de son pied en signe d'embarras, la tête basse mais les yeux levés vers lui malgré tout, et avec un tout petit semblant de sourire signifiant "excusez-moi". Certains enfants ne s'excuseraient pas de faire preuve de si peu de retenue, et peut-être bien qu'ils auraient raison, c'est de l'âge des enfants de manifester bien fort leur intérêt le cas échéant... Mais Sharaku... Ben, c'était Sharaku, quoi.
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Lun 15 Fév - 13:49

Ils entrèrent donc dans le local, et Pelleas rosit de plaisir à la vue de leur enthousiasme. Ils ne sortait pas très souvent de son atelier, et avait rarement l'occasion de rencontrer ses destinataires, c'est pourquoi il était agréablement surpris de voir que son travail était apprécié. Bien sûr, il se doutait bien que ce qu'il faisait n'était pas atroce ( Akizuki-sama, et après lui Nina-chama l'auraient viré sinon... ) mais entre une vague idée et ça... Il avait l'impression d'être le propritéaire de la caverne d'Ali Baba, c'était fantastique!

Les deux invités regardaient un peu partout, lorsque la jeune fille posa à Shara-kun une question sur son costume. Celui-ci devont alors tout fou, et semblait bien parti pour tout fouiller de fond en comble pour une grande séance d'essayage... Amusé, Pelleas profita de cet instant de relâche pour allonger délicatement Adélie sur une pile de tissus bien repassés. De toute façon, elle ne risquait pas de les froisser, elle avait un sommeil de plomb, et elle bougait très rarement en dormant...

Après avoir soigneusement bordé la petite avec un châle de Tsuru qui n'avait strictement rien à faire là ( Pelleas devait le repriser pour la vieille femme, il aurait du se trouver dans son atelier ), le jeune homme revint à ses hôtes pour s'apercevoir avec une once de tristesse que l'enthousiasme du petit garçon s'était une fois de plus mué en timidité excessive.

Pelleas commençait à avoir l'habitude de ces sautes d'humeurs de Shara-kun, mais quelque part, ça le peinait également beaucoup. Il avait l'impression d'être une créature tyrannique, à voir le petit se cacher derrière ses index comme ça... c'est pourquoi il répondit avec empressement :

- Mais non, mais non, absolument pas! Je ne suis que le souverain de cette petite remise à côté, je règne sur mes patrons, mes aiguilles et mes fils mais le local est à tout le monde et chacun est libre d'y faire son choix! Ton avis autant de valeur que le mien, Shara-kun!


Cependant, incorrigible gentleman, Pelleas ne put s'empêcher de faire une petite courbette à Nagisa en lui décochant son éternel sourire chaleureux ( c'est merveilleux de se dire qu'il peut sourire à une fille comme ça après s'être pris autant de rateaux... ) :

- Mais, si mademoiselle Pumpkin désire avoir mon humble avis, je suis à son service! Et si la taille pose problème, je suis également là pour faire des retouches : je vous bouclerai ça en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, alors ne vous gênez pas! À vrai dire, ce n'est même pas vraiment une faveur que je vous fait, ça fait partie de l'exercice de mes fonctions, mais on ne me le demande presque jamais...


Et il resta ainsi, à moitié courbé vers les deux plus petits, dans une position qui évoquait très fortement celle d'un majordome attendant les directives du maître de maison... Avec tout ça, il avait un peu oublié son repas, et il ne s'était toujours pas non plus ( l'étourdi ) véritablement présenté à la demoiselle...
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Lun 15 Fév - 18:46

Ha...

Le petit garçon lâcha juste un petit sourire déjà un peu plus franc, à l'égard de cet homme admirable. C'était plutôt rassurant ce qu'il lui disait. Mais du coup, Sharaku se sentait aussi un peu honteux d'avoir pris l'air honteux comme ça un peu plus tôt, parce qu'il avait cru remarqué que ça avait l'air de peiner un peu Pelleas. Peut-être qu'en fin de compte, c'était mal, de retenir sa motivation face à lui, de montrer du respect comme ça, peut-être qu'au final ça le rendait plus triste qu'autre chose? Ah ben mince, alors... De penser qu'il ait pu peiner une personne pour qui il avait d'emblée tellement d'affection, ça le peinait beaucoup aussi, le Sharaku!

C'est malin... Je dois être beaucoup trop bête, quelquefois...

Une fois encore, il se sentait très maladroit. Ça aussi, ce serait un truc qu'il aurait à travailler, et qui, personnellement, lui tenait encore plus à coeur que le reste... Qu'il devienne un homme, qu'il apprenne à être plus fort, ce genre de choses, c'étaient surtout les autres qui le poussaient dans cette direction... Mais lui, s'il pouvait déjà améliorer ses relations sociales et apprendre à être moins bête quelquefois, avec les autres, ça serait déjà un grand pas dans sa tête... Bon ; seulement, que dire dans une telle situation? Il n'allait tout de même pas s'excuser encore une fois, il allait finir par avoir l'air pénible à toujours se contredire de la sorte... Alors, profil bas. Écoutons plutôt Pelleas, qui s'était mis à parler avec des gestes et des tournures très élégantes. Pour le coup, Sharaku but littéralement ses paroles, l'air impressionné, même si ce n'était pas vraiment à lui que le grand maître des costumes s'adressait... Il fut surtout étonné d'apprendre qu'on ne s'adressait pas souvent à Pelleas pour des conseils en matière de costume, et, cette fois encore, ne put se retenir de l'ouvrir.

Eeeeeh? Vraiment? Alors que vous savez tellement de choses!

C'était dit avec la plus grande conviction du monde, et ça se voyait au regard cette fois bien déterminé de Sharaku. C'était vrai, c'était très vrai, et c'était sincère, et personne avait le droit de dire le contraire, surtout pas, d'abord! Le message était transparent. Sur le coup, Sharaku ne se posait même pas la question de s'ils dérangeaient Pelleas ou pas, de s'il avait, au juste, du temps à leur consacrer ou non. S'il avait mentionné le jeune homme plutôt que lui comme donneur de conseils, si l'on peut s'exprimer ainsi, c'était aussi et surtout parce qu'en réalité, la science de cet adulte-là était bien plus développée que la sienne, et qu'il fallait en profiter dès qu'on en avait l'occasion! Ce qu'il tenait à faire savoir aussi à Nagisa-san, se tournant vers elle avec ce même air déterminé, après avoir désigné Pelleas d'un geste qui restait poli, comme à chaque fois qu'il s'exprimait :

Vous entendez comme il parle bien, nee, Nagisa-san? Pereassan est la personne la plus savante en matière de costumes que j'aie jamais vue, ce n'est pas pour rien qu'il a un bureau personnel ici!

Admiration sans bornes des adultes. C'est typiquement enfantin, pas vrai? Mais en même temps, pour Sharaku, comment ne pas prendre Pelleas pour modèle...? Lui, c'était un homme, un vrai, avec la science infuse en matière de costumes et de déguisements en tous genres, et vraiment gentil avec ça —quand il n'était pas en colère—, bref, un individu proche de la perfection à ses yeux!
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Mer 17 Fév - 15:24

Nagisa suivit les échanges de paroles entre les deux garçons avec une moue enfantine. A qui devait-elle s'adresser alors ? Finalement ça aurait peut-être été plus simple qu'elle choisissât par elle-même. M'enfin, elle ne voulait pas passer pour une sans-gêne qui se croit déjà chez elle alors qu'elle venait seulement d'arriver. L'adolescente se désintéressa de la conversation pendant quelques instants et elle en profita pour regarder une robe sous tous les angles. Elle ressemblait à la sienne, enfin c'était le même genre, le genre anciennes robes. Celle-ci était noire avec de la dentelle blanche un peu partout. Mais Nagisa ne voulait pas la choisir pour costume puisque c'était le genre de vêtements qu'elle portait habituellement. Or, elle tenait vraiment à se déguiser, c'était tellement amusant ! Lorsqu'elle entendit son nom, elle sursauta et se tourna vers la voix. "Pell" était à moitié courbé devant elle et lui expliqua poliment que si elle voulait son avis elle ne devrait pas hésiter et qu'il pourrait même faire quelques retouches au costume choisi si la taille posait problème. Il avait des manières respectueuses plaisantes.

« Merci... »

Sharaku avait l'air de ne pas en revenir que personne n'allait demander de l'aide ou des conseils au chef du local de costumes. Nagisa fut une fois de plus amusée par le comportement de ce dernier, il était tellement admiratif... et il avait raison. De plus, lui qui travaillait en tant que donneur de tracts depuis longtemps (elle n'en sait rien mais c'est "longtemps" par rapport à elle XD), "Pell" devait un peu être comme son modèle. D'ailleurs Nagisa remarqua que celui-ci n'avait plus Adélie dans ses bras. Il avait certainement dû la laisser domir quelque part dans son bureau... La pauvre petite avait vécu tellement de choses lors de cette matinée quelque peu mouvementée qu'elle devait être épuisée ! Elle était si jeune... Sharaku appela Nagisa et tout en désignant le directeur, lui demandant si elle entendait comme il parlait bien. Celle-ci approuva ses paroles d'un signe de tête affirmatif, en souriant. Sharaku continua en lui expliquant que Pelleas-san était la personne la plus connaisseuse en matière de costumes qu'il n'avait jamais vu. Pelleas ? Etait-ce le vrai nom du directeur du local ? Hum logiquement, oui ! L'adolescente était heureuse de le connaître enfin, même si ça ne changeait pas grand chose.
Il était temps pour la jeune fille de choisir un costume, sa pause-déjeuner n'était pas éternelle ! Elle ne savait vraiment pas quoi choisir, il y avait trop de choix. Peut-être qu'il serait préférable qu'elle prenne un costume en rapport avec les tracts qu'elle distribuait ou alors qui ressemblait à celui de Sharaku puisqu'ils étaient collègues. Y avait-il un costume de serpent à plumes à sa taille ? Mais si elle prenait le même que Sharaku ce ne serait pas très varié ce qui serait dommage... Elle sortit un tract de sa petite sacoche en forme de citrouille, peut-être que ça l'inspirerait, qui sait ? Elle regarda rapidement l'attraction, les slogans qui devaient attirer les clients, le nom du parc... Elle remarqua dans le coin du prospectus, une tête de dinosaure vert. Oow c'était marrant ! Et ça lui donna une idée : pourquoi ne se déguiserait-elle pas en dinosaure ? Un dinosaure et un serpent à plumes c'était Fun non ? Elle rangea le petit papier dans sa sacoche en souriant.

« Nee Pelleas-sama, y a-t-il un costume de dinosaure par ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Mer 17 Fév - 20:55

Pelleas était assez amusé de l'étonnement de Shara-kun. Celui-ci ne comprenait pas que personne ne vienne trouver Pelleas pour les retouches, et pourtant... La plupart des gens ne connaisaient spn existence que par oui-dire dans le parc, jusqu'ici il ne sortait pas vraiment de son atelier pour rencontrer les autres...

De plus, les autres employés ne savaient pas souvent qu'ils pouvaient faire appel à ce genre de service, et quand ils étaient au courant, ils étaient souvent comme... Comme Shara-kun, justement, trop timides ou trop respectueux des autres pour leur donner du travail supplémantaire...

Il considérait donc son petit collègue avec amusement, lorsque la jeune Nagisa lui demanda... Un déguisement de dinosaure? Pelleas partit d'un petit rire.

- Hihihi... Oui, j'ai ça quelque part. Ah, mince, je l'avais confectionné pour quelqu'un de bien plus grand! Mais je vais vous arranger ça, deux minutes... Hihihi, vous allez être drôlement assortis, mes deux petits lézards!

Et il disparu dans une allée du local, à farfouiller entre les vêtements suspendus. Il en sortit bientôt un genre de grande combinaison parée de rutilantes écailles d'un vert virant au bleu turquoise et agrémentée d'une crête dont les épines virainet du vert kaki ( à la racine ) au vert pomme ( mon amouuuur ) depuis le cou jusqu'au bout d'une longue queue postiche ( manquerait plus qu'elle soit pas postiche !! ). Il tendit le costume à Shara-kun pour que celui-ci le tienne le temps qu'il cherche les autres éléments du costume.

Il eut un petit regard vers la jeune fille. Tout de même... Et si elle regrettait? Il avait vu sa robe à l'entrée, et il n'aurait jamais imaginé qu'elle lui demande un tel déguisement! Il lui demanda donc, pour lui donner l'occasion de se dédire si elle en avait l'envie :

- Cela vous convient-il? Si oui, je vais vous chercher les accessoires, il y a des bottes, des gants et une tête toute entière. C'est assez dur à porter, ce n'est pas ce que j'ai fait de plus léger... Mais vous n'aurez pas froid, ça je vous le garantis! Par contre, si vous voulez autre chose dans le même registre, en plus fabuleux, je dois avoir un costume de dragon dans le coin... L'ennueyeux, c'est qu' il est dans des tons plutôt rouges et vous ne serez plus assortis...

Il avait saisi un autre costume pour donner à Nagisa une idée du genre de couleur auquel s'attendre et attendait à nouveau une réponse avec un air d'affabilité quelque peu perturbée apr le rire qu'il retenait encore. Il avait très envie de voir le résultat...
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Mer 17 Fév - 23:30

Eeeeeh?

Ce fut là la première réaction de Sharaku, lorsque Nagisa parla d'un costume de dinosaure. Ça alors, il se serait attendu à tout sauf à une chose pareille! Ceci dit ça n'empêchait pas le petit garçon de sourire dans tout son étonnement ; comme Nagisa, et comme Pelleas manifestement, l'idée l'amusait beaucoup, et il se laissait lui aussi partir dans le rire —mais un rire discret, étouffé derrière une main, c'était Sharaku tout de même, il faisait toujours en sorte de rester poli. Il se contenta de suivre le jeune homme des yeux d'un air intéressé, se demandant ce qu'il allait bien pouvoir rapporter à la jeune fille... Il ne s'embarrassa même pas, d'ailleurs, ce qu'il aurait fait en temps normal, lorsque Pelleas les appela "mes deux petits lézards". C'était pour rire, ça faisait partie du jeu, c'est tout. Finalement, le grand maître du local à costumes revint avec une superbe combinaison qui fut loin de laisser le petit garçon indifférent : on trouvait vraiment de tout, ici!

Woaaah! Qu'est-ce qu'elle est belle!

Pelleas confia la tenue en question à Sharaku, que ce dernier prit de bon coeur et religieusement, tâchant de ne pas froisser le beau costume tout fait d'écailles satinées, en profitant pour bien le regarder, caresser un peu du plat de la main sur le dessus, sentir comment ça sentait... Ça avait cette odeur spéciale qu'on ne pouvait sentir qu'au milieu d'un tas de vêtements bien conservés, une odeur un peu chaude et surtout incomparable à toutes les odeurs qu'on pouvait sentir... Bon, des fois, les costumes, ça sentait aussi mauvais, mais ça, c'était surtout le cas dans les vieilles coulisses de théâtres scolaires en proie à l'humidité et à la poussière... Pauvres vêtements...

Ceci dit, Sharaku, ça l'étonnait aussi de la part de Nagisa-san qu'elle ait choisi un tel costume. Ça serait sûrement très amusant de la voir porter un déguisement pareil, mais c'était aussi surprenant de voir qu'une fée —oui, il semblait y croire toujours en son for intérieur— qu'il avait vue si élégante ait une telle fantaisie dans l'âme. Et, Sharaku... Il trouvait ça plutôt cool, vraiment! Et puis, lui aussi, il était impatient de voir ce que ça donnerait... Ce costume était réellement classe, pour ce qu'il en avait vu, et il avait aussi hâte de le voir porté... Le cas échéant, bien sûr. C'est la toute la magie du déguisement, après tout!~ À présent, tout le reste reposait sur Nagisa-san : qu'est-ce qu'elle allait choisir de porter? Qu'est-ce que ça donnerait au final?
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Sam 20 Fév - 18:51

[Haaaan la vilaine Nagisa répond encore en retard ! Pour faire un RP nul en plus ! Pardon pardon pardon >///<]

Nagisa prit le rire de Pelleas pour un rire moqueur et se vexa légèrement. Pourquoi riait-il ? Son idée était-elle si stupide que ça ? La jeune fille croisa les bras et attendit qu'il lui ramène le costume demandé. Lorsque le jeune homme apporta le déguisement de dinosaure, toute trace de mécontentement s'effaça du visage de la jeune fille. Ce costume était si mignon ♥️ Et le porter allait être tellement amusant !! Un grand sourire se dessina sur son visage et ses yeux se mirent à pétiller. Si elle avait pu elle aurait serré le déguisement dans ses bras. Mais mieux vallait qu'elle le laissât dans les mains de Sharaku. Pelleas lui demanda si ça lui convenait, si la réponse était affirmative il irait chercher divers accessoires pour compléter la tenue. Il expliqua que ce costume n'était pas léger mais qu'en tout cas il tenait chaud. L'adolescente était consciente que le porter allait être différent de sa robe actuelle mais pour elle ce n'était pas important ! Elle se fichait de tout, tant qu'elle ressemblait à un dinosaure. Et elle n'était pas du genre à se dégonfler. Pelleas lui présenta un costume de dragon, si jamais elle changeait d'avis mais la prévint qu'elle ne serait plus accordée avec le costume de Sharaku. Nagisa observa le déguisement rouge. Non, il ne lui convenait pas vraiment, enfin pas pour cette fois. Et puis, depuis qu'elle s'était mis en tête de s'habiller en dinosaure, ça allait être dur de la faire changer d'avis. Alors, tout en essayant de rester la plus aimable possible, elle répondit avec un sourire :

« Hu~ ! Nagisa préfère le costume de dinosaure, même s'il est lourd hu~ ! »

La jeune fille prit doucement le costume des mains de Sharaku, pour l'examiner. Il était vraiment magnifique avec ses écailles et sa crète épineuse ainsi que sa longue queue. Nagisa était pressée de le porter. Il lui paraissait un peu grand, mais comme Pelleas l'avait dit plus tôt, avec quelques retouches ça lui irait certainement. En tout cas, elle était vraiment joyeuse et enthousiaste ! Elle ne pensait même plus au petit problème d'argent qu'elle avait eu à la pizzéria. Elle ne pensait plus qu'à son déguisement et à l'allure qu'elle aurait en distribuant des tracts, ainsi vêtue. Nagisa ne comprenait pas pourquoi elle avait étonné les deux garçons en choisissant ce déguisement. Parce qu'elle était une jeune fille et que c'était plutôt inhabituel ? Tant mieux, elle aimait tout ce qui était inhabituel, tout ce qui relevait de l'originalité ! Etre différente des autres était tout ce qui lui important. Alors peu importait si elle passait de la robe de princesse au costume de dinosaure ! Tant qu'elle s'amusait... Pour confirmer tout son enthousiasme, Nagisa s'écria en serrant le costume contre elle :

« Ce déguisement est géniaaaaaal ♥️ »
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Sam 20 Fév - 20:46

[ Hihihi, je suis toujours morte de rire de voir que tu réussis à caser du subjonctif imparfait à chaque RP! Comme dirait Shara-kun : Good job!]

Le visage du jeune homme rayonnait. Son costume était accepté, ce dinosaure qui avait attrapé la poussière dans ce coin depuis plusieurs années avait enfin trouvé des demandeurs! La réaction de Shara-kun était juste adorable, et Pelleas le remercia chaleureusement. Il devait toujours réprimer cette mauvaise habitude qu'il avait plus jeune de se défendre quand on lui faisait un compliment. Au lieu de chercher à contredire l'autre, le mieux à faire c'est plutôt de montrer sa gratitude! [c'est assez dur de se tenir à ce genre de résolutions, moi j'ai du mal -.- Heureusement, on me fait pas trop souvent de compliments ^.^] Quant à Nagisa...

Pelleas commençait à mieux apprécier cette jeune personne. Non qu'elle lui eût laissé une mauvaise impression, mais son avis avait évolué d'une vague sympathie ( c'était une amie d'Adélie, et comme on dit, les amis de mes amis... ) à une réelle appréciation. Elle savait ce qu'elle voulait, et, c'était souvent le cas dans chez ce genre de personne, elle devait toujours tenir ses engagements. En somme, le designer découvrait à présent que c'était, en plus de quelqu'un d'indubitablement original, quelqu'un de fiable.

Nagisa Pumpkin... Permission accordée de kidnapper Adélie autant de fois qu'elle voudra!

Notifia-t'il mentalement, comme si la petite fille était soudainement devenue sa propriété ( il oubliait assez souvent qu'elle avait des parents en dehors de lui, si on peut le considérer comme un parent d'ailleurs... ). Et tout ça, juste parce qu'elle n'était pas revenu sur son choix... Comme toujours, Pelleas était très rapide à se faire une idée de la personne à qui il avait affaire, que cette idée soit juste ou non.

Et puis elle était trognonne, toute enthousiaste devant ce déguisement insolite... Cette fois-ci, Pelleas souriait de contentement. Ce déguisement avait trouvé une porteuse volontaire, c'était un peu comme si quelqu'un voulait enfin adopter un chat qu'il avait recueilli ( chose qui lui arrivait plus souvent qu'à son tour d'ailleurs... )!

Il faillit dire à Nagisa se bien prendre soin du costume, puis se ravisa. Ce serait complètement déplacé, elle allait croire qu'il l'accusait de négligence ( c'est vrai qu'elle était arrivé dans une tenue en piteux état, mais Pelleas croyait fermement que c'était sa faute ) ou pire, penser ( et ce n'était pas si faux ) qu'il considérait ses vêtements comme ses enfants.

Et dans ce cas... Il venait de marier la jeune fille à un de ses fils aînés, car ce costume était un des premiers qu'il avait réalisé ici. Il y tenait beaucoup mais il n'avait jusque là servi qu'une fois. Et la seule personne à l'avoir mis... Était Pelleas lui-même. Mais à présent, même si ce costumé était trop grand pour Nagisa, Pell n'aurait jamais pu rentrer dedans!

Plongé dans ses pensées, Pelleas s'avisa soudain qu'il faisait attendre ses invités et consommateurs. Il se reprit ( Arrrg~ Trop faim, du mal à me concentrer! ) en lançant aux deux enfants avant de disparaître derrière un paravent :

- Je reviens tout de suite avec le reste, soyez saaaages!

Et son rire espiègle retentit entre les cintres. Il les traitait comme des tout petits, mais cette légère moquerie était chez lui l'indice d'une affection marquée. Et ce qui allait souvent de part avec cette amitié de la part de Pelleas, il avait très envie de... Leur faire des costumes! Mais bon, ce n'en était heureusement pas encore au stade des hallucinations, disons qu'il voulait juste leur faire plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Sam 20 Fév - 23:39

HJ : XD Ehouais, je confirme!

~~~

Ah... Euh... D-D'accord!

Sharaku, petit maladroit qu'il était, n'était pas sûr d'avoir très bien compris s'il s'agissait d'une plaisanterie ou bien, et de quelle façon il devait réagir. Alors, fidèle à lui-même, il s'était un peu embarrassé et avait rougi au milieu des plumes qui entouraient son visage. Ce genre de réplique lui rappelait bien qu'après tout, il était juste un gamin... Et lui encore, c'était légitime pour lui de se faire dire une chose pareille, peut-être, mais pourquoi s'adressait-il aussi à Nagisa-san de cette manière? Oh, oui, il devait blaguer, tout simplement... Mais le petit à la croix blanche ne s'en était rendu compte que trop tard, et maintenant c'était foutu, il n'avait pas réagi de la bonne manière... Une fois de plus.

...Ha... Je suis trop bête...

Heureusement, le petit garçon ne se reposa pas bien longtemps sur sa honte personnelle. Tant pis, hein...? Personne n'y faisait attention, de toutes façons. Et puis, il était surtout impatient de voir à quoi ressemblait le reste du costume... Content, aussi, que la jeune fille ait finalement bien opté pour cette tenue de dinosaure qu'il trouvait si belle. Sûr que même si c'était un dinosaure et que ces bêtes-là n'étaient pas forcément des plus gracieuses ni des plus féminines —il semblerait—, Nagisa-san le porterait à merveille, ce costume, et qu'elle serait superbe dedans! Comme une vraie fée, après tout! Les fées, tout leur va, n'est-ce pas? —Hora, Sharaku, là, c'est les adorables naïvetés d'Adélie-chan qui te déteignent dessus... Ça va pas aider... o_O—

Le petit "kukurukan" avait levé les yeux vers la jeune fille et la considérait à présent d'un air à la fois admiratif et amical. Cette personne-là était adorable, belle, aimable, comme toutes les autres... À croire que ce parc était réellement magique, qu'on y trouvait les personnes les plus gentilles du monde! Et c'était loin de déplaire au petit, qui croyait parfois se sentir renaître tant il se sentait bien entouré ici. Plus personne pour lui piquer le pantalon et en faire un drapeau, plus personne pour le prendre pour cible officielle à la balle au prisonnier pendant le cours de sport, et surtout, plus personne, jamais plus personne pour essayer d'enlever son pansement... Ici, les gens ne cherchaient même pas à savoir... Personne ne lui avait jamais posé de question dessus, jamais... Et quel paradis, quelle belle occasion de repos, pour ce petit gars qui avait reçu tant de brimades et de rossées à cause de ce fichu pansement!

À cette pensée, le sourire de Sharaku s'agrandit encore un peu, rien que pour lui-même, et il se dit qu'il faudrait qu'il remercie toutes ces gentilles personnes à la fin de sa journée. Remercier Nagisa-san pour leur avoir tenu compagnie et mangé avec eux, remercier Pelleas-san pour les avoir si bien aidés et de leur avoir consacré un peu de son temps probablement bien occupé... Un petit regard discret et quelque peu embarrassé vers la petite Adélie qui dormait toujours paisiblement là où Pelleas l'avait laissée ; et elle, est-ce qu'il faudrait la remercier aussi? Elle avait fait peur à Pelleas-san après tout, en disparaissant comme elle l'avait fait, et elle avait fait peur à Sharaku lui-même quand il l'avait croisée, dans la matinée, quasiment aux prises avec une armoire à glace pas rassurante... Cette petite fille-là était décidément épuisante... Mais on ne pouvait pas le nier, elle aussi, elle était adorable... Et en regardant dans sa direction, Sharaku poussa un tout petit soupir, en se disant qu'elle vous tenait décidément plus tranquille quand elle dormait. Fin de la parenthèse... Attendons donc Pelleas.
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Dim 21 Fév - 16:20

[XDD Ben c'est à chaque fois que je mets "que". Mais moi j'aime pas faire du subjonctif imparfait parce que j'ai tellement pas l'habitude que j'ai l'impression de mal-écrire, de faire des fautes de conjugaisons ^^"]

Pelleas partit chercher les accessoires dont il avait parlé en leur disant de rester sage, pour plaisanter. Sharaku ne sembla pas avoir compris la blague mais Nagisa s'empêcha de rire, pour ne pas le gêner davantage ou le vexer. Elle regarda le directeur du local s'éloigner, puis reporta son attention sur son costume, toujours dans ses bras. Puis, elle observa les vêtements à proximité. Elle apperçut alors une caisse en carton, posée sur le sol à quelques pas de là. Laissant son déguisement vert sur une chaise, elle s'en approcha. Elle s'accroupit devant. Sur le devant de la caisse était écrit "ACCESSOIRES HALLOWEEN" en feutre bleu. Accessoires pour Halloween ? Intéressant ! La jeune fille ouvrit la caisse, sans penser que son geste pouvait être impoli ou sans-gêne ; la curiosité était trop forte. A l'intérieur se trouvaient de nombreux objets tous plus amusants les uns que les autres. Il y avait des nez crochus, différents masques, des chapeaux de sorcières, des haches en plastiques couvertes de sang et d'autres bijoux gothiques. Dans le fond, Nagisa apperçut de gros insectes en plastique et de la fausse toile d'araignée. Ce qui lui donna une idée... Elle attrapa la fausse toile blanche et s'en accrocha dans les cheveux et sur les épaules. Elle saisit ensuite un masque de squelette qu'elle s'attacha derrière la tête. Elle se releva et s'approcha ensuite de Sharaku. Elle tapota son épaule pour qu'il se retournât (y'a pas à dire ça fait bizarre d'écrire ça XD) vers elle.

« Bouh. »

Ce n'était ni drôle ni terrifiant, juste débile. Mais ça avait été plus fort qu'elle, elle n'avait pas pu s'empêcher de faire ça. Elle rit malgré tout, plus parce que justement ce n'était pas drôle qu'autre chose, puis releva son masque. Elle se dépêcha ensuite de retirer ses fauses toiles d'araignées, avant que Pelleas ne revînt. Elle jeta le tout dans la caisse en carton puis la referma. Elle s'apperçut alors que son masque était resté collé au sommet de sa tête. Elle le retira vite et le rangea avec le reste des accessoires. Puis, elle remit rapidement en place ses mèches blondes qui s'étaient ébourrifées lorsqu'elle avait retiré son masque. La jeune fille revint ensuite auprès de Sharaku et lui sourit. Le pauvre, il avait été victime de sa folie pas drôle et complètement nulle. Des bruits de froissements se faisaient entendre de loin et Nagisa se dit que ça devait être Pelleas qui cherchait les divers accessoires du dinosaure. Les yeux rouges de Nagisa firent le tour de la pièce puis s'arrêtèrent sur le visage de son petit guide, du moins ce qui émergeait des plumes de son déguisement. Il était vraiment mignon cet enfant ! Incapable de rester en place trop longtemps, elle fouilla ensuite dans sa petite sacohe toujours attachée autour de sa taille et en sortit un des tracts qu'elle devait distribuer. Elle regarda l'attraction présentée, qui était déconseillée aux enfants. Elle se dit qu'elle était pressée de l'essayer. Après tout, un parc d'attraction c'était fait pour ça, non ? Pour réanimer la conversation, elle demanda à Sharaku en brandissant son prospectus :

« Nee, Sharaku-kun a déjà essayé cette attraction ? »
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Dim 21 Fév - 18:23

[ Oui, moi aussi ça me fait ça... Du coup, je m'arrange pour tourner les phrases autrement, mettre du conditionnel ou du subjonctif présent ! Ah, mon RP prend un peu les devants, alors n'hésitez pas à finir votre conversation tous les deux avant que Pell ne revienne... ]

Une fois passé derrière le paravent, Pelleas se rendit compte qu'ici aussi un peu de rangement ne serait pas superflu... Mais bon, pas le temps, pas le temps! Il lui fallait trouver le reste du déguisement. Heureusement, à ses débuts, ils était ( légèrement ) mieux ordonné qu'à présent et avait mis touces accessoires dans une boite... Il y abait même des notes au feutre, laissées par un pote, mainetnant perdu de vue, qui travaillait alors à mi-temps au parc...

Ça faisait un peu "capsule temporelle"... Il ne put retenir un soupir lourd de regrets et de souvenirs. À cette époque, c'était lui, le plus jeune du parc... Enfin, ces derniers temps, la concurrence était rude, avec les enfants comme Shara-kun et Hina-chan... Sans parler d'Adélie, qu'il était difficile de considérer réellement comme une employée.

Pelleas ouvrit la boîte et constata qu'il y avait un petit bonus dedans... Mais oui! Son pote de l'époque aimait bien bricoler les postes de radios, les amplis et autres... Il avait bidouillé un micro qui... Oh, c'est Nagisa qui allait être contente! Ça allait vraiment être un déguisement intégral, jusqu'à la voix!

Pelleas se redressa et entendit des bruits étranges de l'autre côté du paravent. Ça criait, ça rigolait, bref ça faisait les quatre cent coups au milieu des costumes... Il ne pouvait pas leur en vouloir, ce lieu était LE royaume de la tentation pour les fans de farces et attrapes.

Pfff... Je leur dit d'être sages, et bien sûr, rien ne les tente plus que de faire du chahut! Ah, là, là, qu'est-ce que la vie serait sombre sans les polissoneries des enfants...


Et, boite en main, le designer en titre revint parmi les vivants vers ses hôtes avec un air très satisfait. Enfin, ça c'était avant que son estomac n'émette un gargouillement incoryable. Pelleas piqua un fard. Il ne se soupçonnait pas capable de produire de tels sons, et était extrêmement gêné de l'avoir fait juste au moment où son arrivée avait attiré les regards des deux plus petits...

- Hum... Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Dim 21 Fév - 18:52

HUAH!

Remontons loin dans le temps, puisque je suis longue à répondre...^^" Remontons donc au moment où Nagisa, qui s'était affublée d'un masque de squelette et d'accessoires d'Halloween, pour venir attirer dans un tel attirail l'attention de Sharaku. Ce dernier, en se retournant, avait sursauté, d'abord surpris par cette vision inattendue. Et puis, en se rendant compte qu'il s'agissait bel et bien de Nagisa qui lui faisait une blague, il se mit à rire avec elle, et continua de même de rire, la main sur la bouche par politesse, lorsque la jeune fille oublia de ranger son masque, et ensuite lorsqu'elle fit un geste pour remettre ses mèches en place. En plus d'être belle et gentille, cette jeune fille était amusante... Oui, le petit coup de folie de Nagisa avait plus amusé Sharaku qu'autre chose, car Sharaku aimait lui-même à faire ce genre de tours aux personnes avec qui il était vraiment à l'aise, sa grande soeur, ou P-chan... P-chan était celle qui présentait les meilleures réactions, car elle s'effrayait très facilement et ça faisait beaucoup rire Sharaku. Elle qui semblait le considérer comme une poule mouillée en temps normal, à présent, c'était elle la peureuse! Et ça avait toujours bien fait rigoler le petit gars à la croix blanche... Enfin, jusqu'à ce qu'elle le traite d'imbécile et qu'elle s'en aille en colère, là, c'était tout de suite moins rigolo.

Enfin, bref, Sharaku, plus effrayé par le monde réel que par les fantaisies paranormales, semblait plutôt se rire de ces choses-là et avait pour le moins bien réagi au "Bouh" de Nagisa. Par la suite, la jeune fille lui avait montré un tract que Sharaku connaissait à peu près de vue, pour l'avoir eu lui aussi au milieu de ses piles à distribuer aux clients... Il s'agissait d'une attraction plutôt conseillée à un public plus âgé, ce qui n'empêcha pas la jeune fille de demander à Sharaku s'il l'avait déjà essayée. Le petit garçon la regarda d'abord d'un drôle d'air : elle plaisantait? Elle cherchait à le taquiner en lui posant une question pareille? À propos de cette attraction-là? Finalement il se décida à répondre sérieusement à la question, avec un petit sourire gêné, en agitant les mains devant lui en signe de "non" :

Oh, non, non... C'est pas conseillé aux enfants, cette attraction-là, alors je préfère ne pas me risquer...

C'était non seulement son côté un peu peureux, mais aussi son côté "je respecte les règles imposées par les grands" qui parlaient. Sharaku préférait se dispenser d'une activité "déconseillée aux enfants" plutôt que de se faire valoir en tant qu'homme... Sa grande soeur l'aurait peut-être bien encouragé à essayer, mais elle n'était pas là, sa grande soeur, et lui-même n'y tenait décidément pas... Alors bon...

Eh?

Ce fut dans un léger sursaut que Sharaku entendit le bruit d'un ventre qui gargouille. Pelleas-san était revenu, et c'était bien de son estomac à lui que ça venait... Étrange chose à réaliser à la base, pour Sharaku qui considérait Pelleas comme, quasiment, une sorte de surhomme capable de tout : alors il pouvait avoir faim, lui aussi? Mais lorsqu'il eut chassé cette question de son esprit, le petit garçon réalisa, avec plus de raison, que si le ventre de Pelleas gargouillait c'était bien qu'il avait faim, et s'il avait faim c'était parce qu'il n'avait pas déjeuné, et bien qu'il n'ait pas déjeuné... Qu'est-ce qu'ils venaient faire, eux, tous les trois, à venir le déranger alors qu'il était peut-être censé manger à ce moment-là?

AAAAAAAAH!

Ouvrant la bouche dans un grand cri, Sharaku sortit donc ce "AH" qui tenait plus de ce petit "AH" des enfants quand ils réalisent quelque chose qu'ils tiennent pour grave dans leur petite tête, plutôt que de ce grand cri de panique. D'un bond, le petit gars au pansement s'était retrouvé devant Pelleas, et il le regardait de bas d'un air tout à fait sérieux bien qu'un peu confus aussi, bien décidé à tirer les choses au clair et à s'excuser :

Vous avez faim, Pereassan?! On vous dérange, peut-être? Mais il fallait nous le dire si on vous dérangeait! On se serait débrouillés!
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Mar 23 Fév - 16:15

Sharaku répondit qu'il préférait ne pas essayer une attraction déconseillée aux enfants. Il avait raison, si c'était déconseillé aux plus jeunes ce n'était pas pour rien... Il y avait toujours des gens qui n'aimaient pas les règles ou qui adoraient les risques mais ça ne ressemblait pas au caractère du timide et intelligent Sharaku. Nagisa se contenta de lui répondre par un sourire, après tout elle s'était doutée de la réponse de ce dernier, elle avait juste posé cette question pour faire la conversation. C'est alors qu'un fort gargouillement fit sursauter les deux jeunes gens. Par réflexe, la jeune fille avait fait un bond en arrière en mettant ses mains devant elle et en criant :

« HYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! »

Puis, elle fit des yeux ronds en appercevant Pelleas avec une caisse dans les mains, les joues rouges. Il s'excusa et Nagisa eut soudainement très très honte de sa réaction... démeusurée. Elle se mit également à rougir et fit un petit sourire confus. Elle tenta à son tour de s'excuser quant Sharaku cria à son tour. La situation en devenait presque comique mais la jeune fille était un peu trop gênée pour rire. Le petit garçon se planta devant Pelleas et lui demanda s'il avait faim, et si lui et la blonde le dérangeaient. Il ajouta qu'il aurait pu le dire, qu'ils se seraient débrouillés. Pour se rattraper, la jeune fille confirma les propos de Sharaku en ajoutant :

« Oui-oui, il... il fallait nous le dire ! On peut même repasser mwu~ »

En vérité, elle ne pensait pas vraiment ce qu'elle disait... Parce que leur pause déjeuner était presque terminée et Nagisa n'avait pas très envie de reprendre son travail avec un robe tâchée. Mais par politesse elle avait préféré dire ça. Non non, elle n'était pas hypocrite elle était juste... un peu trop polie ? Les joues encore roses, Nagisa posa sa main derrière sa tête, toujours un peu gênée. Finalement, si Pelleas tenait vraiment à manger rapidement, elle pouvait toujours essayer de cacher sa tâche avec un foulard ou quelque chose comme ça. Du moins jusqu'à ce que le directeur du local finissât son repas et après il pourrait s'occuper d'eux... Sauf que Nagi-chan n'avait plus de pause jusqu'à la fin de sa journée et donc son idée n'était pas réalisable. Bah au pire elle pouvait toujours cacher sa tâche et porter le costume de dinosaure le lendemain. Enfin, la décision appartenait à Pelleas-san, c'était à lui de trancher. Nagisa lui lança un regard interrogateur, en haussant les sourcils, pour savoir ce qu'il avait choisi.
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Mar 23 Fév - 17:23

Pelleas avait eut l'infime espoir que son bouleversement gastrique passe inapperçu, mais les réactions conjugées de Shara-kun et de Nagisa le firent s'envoler en fumée...

Le cri de la jeune fille le mit au plus mal, il détestait voir les filles pleurer ou crier, il avait l'impression d'être un parfait malotru. Bientôt, ses joues devinrent aussi rubicondes ( je l'aurais casé, celui-là ) que sa tignasse et, sentant la température monter au niveau de ses pommettes, il tenta de se reprendre en se tançant vertement.

Allons, je ne suis plus un jeune ingénu candide ( Voltaire² ), je peux nommer les choses par leur nom et leur faire face dignement! J'ai des GARGOUILLIS intestinaux et je fais avec! Mieux! J'en profite pour travailler en musique.

Humpf, on atteint ici une des limites de la positive attitude très justement nommée le ridicule, qui on le rappelle, n'a jamais tué personne, Dieu merci pour Pelleas et Adélie... Les joues encore un peu roses, le jeune homme se reprit en entendant la proposition de Nagisa.

Moi, abandonner une jeune fille en détresse, qui devrait par ma faute déambuler dans le parc avec une robe toute sale, tout ça à cause de mon estomac chanteur? Non, non, on doit parler de quelqu'un d'autre.

Aussitôt, comme par magie ( les mystères de la psychologie... ), son visage reprit sa teinte habituelle, ce beau vert pomme ce blanc légèrement rosé que ses cheveux roux faisaient paraître plus pâle qu'il ne l'était, et son éternel grand sourire enchanteur flotta à nouveau sur ses lèvres affamées ( plutôt flippant en fait ).

- Mais non, mais non, mais non, mais qu'allez-vous imaginer? Je n'en suis pas encore à ma pause
( faux, faux et archifaux, mais c'est un péché par galanterie, ça ne compte pas, Pell est encore blanc comme la colombe qui vient de naître ) , et puis vous ne me dérangez pas, sans vous, je serais à l'heure actuelle en train de courrir aux quatre coins du parc à la recherche d'Ad-chan! Je vous l'ai dit, ce ne sera que l'affaire de deux minutes. Vous voulez bien lever les deux bras afin qu'ils soient perpendiculaires au reste de votre personne, Nagisa-san? Je vais prendre vos mesures!

Et Pelleas fit tourner un bracelet qu'il avait au poignet et qui jusque-là n'était apparu à personne ( humpf, pour tout dire, c'est un gadget qu'Akizuki-sama lui avait trafiqué ) et une pelote d'épingles y apparut. Il devait d'abord "noter" en quelque sorte les retouches sur le tissu, en jugeant de e qu'il allait devoir y retrancher... Il jaugea le costume puis releva la tête en invitant à Nagisa d'un geste élégant ( mais trop d'élégance frise souvant le ridicule ) qu'elle pouvait se mettre en place.
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Mar 23 Fév - 20:15

Là encore, Pelleas eut droit de la part du petit Sharaku au regard le plus admiratif du monde. Décidément de nombreuses personnes étaient admirables et dignes d'être suivies en exemple dans ce parc, mais Pelleas était sans doute la personne que Sharaku voyait le plus comme un modèle parfait. Sur le moment, à le voir comme ça, se comporter de la sorte, il ne souhaitait qu'une chose : devenir comme cet homme-là quand il grandirait. Au moins un peu, quoi... Sûr qu'avec le caractère qu'il avait, et aussi parce que tout un chacun sur cette terre était différent des autres, il ne pourrait pas devenir exactement pareil, mais tout de même... Pelleas-san parlait tellement bien... Et il conduisait toute sa gestuelle avec tellement d'élégance... Et puis il était d'une politesse avec la gent féminine —ben oui, ça compte, même pour un petit garçon de neuf ans—... En plus de ça, il était évident —on l'avait entendu surtout— que Pelleas avait faim, et qu'il était sans doute pressé de manger, mais il passait outre ce besoin-là rien que pour les personnes auxquelles il avait proposé son aide? Quelle classe, quel chic tout de même!

Par ailleurs, il fallait avouer que ce "truc", la sorte de magie par laquelle le jeune homme avait miraculeusement sorti sa pelote d'épingles, ça l'avait pas mal bluffé, le Sharaku. Comme tout enfant devant un prestidigitateur, à peu près à un niveau égal... Même si depuis son arrivée ici Sharaku avait eu l'occasion de voir des choses plus impressionnantes encore —les fraises qui surgissaient toutes seules des mains de l'adorable Hina Ichigo, ou encore Lou-san, une fée capable de se transformer avec toute la grâce du monde d'une forme à l'autre, pour ne citer que cela, il restait impressionné par les tours "de plus faible ampleur", cela dit sans impolitesse^^", comme Nagisa-san et ses bonbons, ou cette pelote d'épingles qui surgissait de nulle part. En plus, quand ça venait d'une personne si classe et charismatique, comment ne pas être admiratif?

Acchonburike...

Sharaku observait donc le travail en silence —du moins, il essayait d'être silencieux ; mais il n'avait pas pu retenir cette petite interjection admirative. Pour ceux qui ne se rappelleraient pas de l'histoire de cet "Accheon Briquet" que j'avait déjà dû raconter à l'occasion, cette expression avait été empruntée à P-chan et pouvait remplacer de nombreuses autres interjections, du "Oh my God" au "J'en peux plus", en fonction du contexte. Ici, ça avait plus l'effet d'un "Waouh" respectueux... C'était tout ce dont le petit pouvait être capable devant une personne aussi bluffante qui démontrait autant de professionnalisme. Décidément, les grandes personnes, toutes autant qu'elles sont, elles sont... Ben, elles sont quelqu'un, vraiment!
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Mer 24 Fév - 17:22

Pelleas expliqua qu'il n'était pas encore en pause et qu'ils ne le dérangeaient pas, également que ça ne prendrait pas longtemps. La jeune fille fit un petit sourire gêné, elle était encore un peu honteuse de sa réaction exagérée et se dit que le jeune homme avait dû se sentir vraiment mal, qu'elle n'aurait pas aimé être à sa place. Pelleas lui demanda de lever les bras et sortit un bacelet qui contenait une pelote d'épingles de sa manche. Nagisa remarqua l'admiration de Sharaku à cette bobine sortie de nulle part et en fut amusée. Elle se promit alors de faire d'autres tours de magie à Sharaku. Elle aimait faire profiter les gens de ses divers tours et aussi leur montrer tout ce qu'elle savait faire, par fierté. Sortant de ses pensées, la jeune fille exécuta ce que lui avait demandé Pelleas : elle leva les bras. Elle resta immobile pour faciliter la tâche au designer. Puis, elle attendit patiemment, en regardant Sharaku. Elle espérait qu'il ne s'ennuyait pas trop. Après tout, il l'avait gentiment accompagnée alors qu'il n'y gagnait rien. Ce qui fit penser à Nagisa qu'il faudrait qu'elle le remercie. Mais comment ? Elle ne savait pas trop, elle ne connaissait pas ses goûts et ses passions... Avec Adélie c'était plus simple, quelques sucreries auraient fait l'affaire (pas pour ses dents mais bon XD). Alors que là... Bah elle aurait tout le temps de mieux le connaître ! Et un jour elle lui ferait un cadeau pour tout ce qu'il faisait pour elle.

« Vous y arrivez Pelleas-san ? »

Nagisa ne doutait pas du tout du talent de son supérieur mais elle n'aimait vraiment pas les longs silences. Elle s'était donc sentie obligée de dire quelque chose et avait lancé la première phrase qui lui était passée par la tête. De plus, il fallait bien détendre l'atmosphère après ce qui s'était passé non ? Quitte à passer pour la bavarde-super-énervante de service, Nana-chan préférait briser les silences. D'accord ça faisait du bien un peu de calme de temps en temps mais elle elle ne restait au calme que lorsqu'elle était seule... et encore, elle avait l'habitude de mettre la musique à fond dans sa chambre. Elle se disait qu'elle avait de la chance de faire tout ce qu'elle voulait dans sa chambre, lieu dans lequel ses parents n'entraient jamais à cause du désordre. Enfin, "tout ce qu'elle voulait" ce n'était pas totalement vrai puisqu'elle avait été contrainte d'abandonner le Pays des Citrouilles. Au moins depuis elle pouvait faire régulièrement du chantage à ses parents, c'était pour elle une sorte de vengeance. En repensant à ça, la jeune fille se souvint qu'un jour elle avait fait tomber une paire de ciseaux ouverte, enfin elle ne savait pas vraiment comment elle s'était débrouillée, mais elle avait réussit à se faire une grande coupure sur la nuque. Grimaçant en se souvenant de la douleur, Nagisa porta ses doigts froids à sa nuque. Sauf qu'elle avait oublié que Pelleas était occupé à prendre certaines mesures sur elle. Elle lui flanqua donc son coude dans la joue et sentit une aiguille se planter dans son bras. Ca ne lui fit pas mal et lorsqu'elle remarqua que c'était le visage de Pelleas qu'elle avait cogné avec son coude, elle devait écarlate.

« Go-go-go-go... Gomen nasaî Pelleas-sama !!!!! » >///////////////<
Revenir en haut Aller en bas
Adélie Akizuki
Petite-soeur de la directrice - gérante des stocks de friandises
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1235
Localisation : De retour au pays des merveilles
Date d'inscription : 16/10/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Adélie Akizuki
Connaît-il la magie?: Oui
Métier:

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Mer 24 Fév - 22:08

Pelleas était tout content de pouvoir enfin prendre des mesures sur une personne en chair et en os. La plupart du temps, il évaluait la corpulence de ses cobayes clients d'après des photos ou des entrevues très rapides. C'est bien simple, il profitait de toute rencontre avec de nouveaux employés pour les mesurer du regard et noter les dimensions dans un petit carnet qu'il avait toujours sur lui au sein du parc.

Il fut bien moins ravi quand un coude s'abattit violemment en plein milieu de sa figure, lui faisant voir trente-six chandelles. Il pouvait concevoir qu'une jeune fille puisse être effarouchée par la présence de sa tête à proximité de son buste ( quoiqu'il gardasse une distance tout à fait raisonnable avec celle-ci ) mais quand même... Il l'avait prévenue! Et encore, ayant le compas dans l'oeil, il se contentait de regarder quand d'autres devaient vraiment aller au contact...

Sa bonne humeur était donc légèrement entammée mais sa galanterie restait intacte.

- Ce n'est rien, voyons, les aléas du live... Restez tranquille à présent, je ne vais pas vous manger. Voulez-vous bien étendre vos deux bras devant vous, Nagisa-san? Comme une somnambule, vous voyez... Merci.


Disant cela, il eut un petit frisson. Somnambule... Non, il ne devait pas convoquer ses vieux souvenirs, enfin, pas à un moment aussi inopportun! Au cas où, il prit un peu de recul. Il fallait qu'il se gare des coups, à présent... Et puis, il fallait qu'il épingle sur le costume l'aperçu qu'il avait eut du volume de sa future occupante, sinon un dinosaure à la peau flasque et toute pendouillante écumerait bientôt les ruelles d'Akizuki no Wonderland...

Le buste, il devait un peu reprendre quand même, le jeune fille était plus svelte que lui ( surtout qu'à l'époque où il avait revêtu ce déguisement, il faisait encore beaucoup de sport, et son torse avait un autre volume qu'à présent !). Elle devait par contre faire plus ou moins la même taille, et les jambes ne devaient pas être raccourcies de beaucoup...

Quand aux manches, c'était toujours là qu'il fallait attendre les ajustements majeurs, mais il devait attendre que Nagisa tende les bras devant elle ( et non plus sur les côtés, c'est bête, mais c'est comme ça que Pelleas se rend le mieux compte ) pour savoir de quelle longueur il devrait faire son ourlet.
Revenir en haut Aller en bas
Hosuke Sharaku
Souche d'arbre qui distribue des tractes
avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Tu vois la souche là-bas..? C'est moi.
Date d'inscription : 16/06/2009

Feuille de personnage
Nom & Prénom: Hosuke Sharaku
Connaît-il la magie?: Oui
Métier: Distributeur de tractes en costume

MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Jeu 25 Fév - 0:37

Hss...

Ramenons juste notre fraise pour pas longtemps : que se passait-il, pendant ce temps, dans la tête du petit Sharaku qui continuait de regarder avec intérêt? À présent, il n'avait plus qu'une pensée en tête : "Ça doit faire mal." Et cela concernant à la fois Nagisa et Pelleas, chacun ayant eu sa petite dose de déboires. Nagisa avait, Sharaku ne comprenait pas pourquoi exactement, soudain envoyé son coude dans la tête de Pelleas, qui restait d'une politesse et d'une galanterie à toute épreuve, ce qui ne fit que forcer plus encore l'admiration du jeune garçon : ça, c'était un homme, décidément, qui était capable d'endurer un coup de coude —malencontreux, il est vrai— sans broncher! XD Ouais, on ne s'éternisera pas, hein, mais je ne vous raconte pas la crise que Sharaku aurait pu piquer si on lui avait envoyé comme ça un coude dans la tête... D'autant que de ce côté-là, il était plutôt dans le genre pleurnichard. Ouais, Hosuke Sharaku n'était décidément pas un modèle de virilité... On peut encore lui pardonner, à son âge, ceci dit. Parenthèse fermée. Nagisa, pour sa part, s'était pris une aiguille dans le bras, ce qui avait fort probablement causé le sifflement poussé quelques secondes plutôt par le petit garçon, un bout de langue tiré entre ses dents... Comme s'il avait mal pour elle. C'était probablement quelque chose comme ça. Si loin qu'il se souvienne, Sharaku avait toujours été extrêmement mal à l'aise lorsqu'il voyait quelqu'un se faire mal sous ses yeux. Bon, D'ACCORD, Sharaku était très souvent mal à l'aise dans quelque situation que ce soit. Je sais. XD Mais la question n'est pas là. Fidèle à son caractère timoré et aimant à rester en arrière quand il se passait quelque chose de "dangereux" sous ses yeux, il en avait vu des bévues et autres gamelles, au cours de ses neuf années de vie... Il faut dire que les gens qui l'entouraient, que ce soit des amis ou des ennemis, étaient pas mal casse-cous... Et lui, il regardait et compatissait comme il pouvait, avec parfois la peur de s'en prendre une, par une personne vexée qui voulait passer ses nerfs sur quelqu'un après avoir été blessée ou humiliée —ne riez pas, ça lui est déjà arrivé... Tel est le destin d'un punching-ball vivant... Et même lorsque ce punching-ball quitte prématurément le foyer pour changer de vie, ça laisse des traces, un passé pareil.

...

Un nouveau regard vers Adélie. Elle dormait toujours, et elle avait bien de la chance, tiens. C'était paisible... Le monde d'un petit enfant qui dort ne connaît plus aucun souci, plus aucune torture morale... En même temps, Sharaku avait aussi tendance à s'en infliger un peu trop pour son âge, de la torture morale ; il faut faire la part des choses... En tout cas, elle avait l'air bien paisible, la petite, elle n'avait pas à chercher comment réagir à la vue de deux personnes qui venaient de se faire mal l'une et l'autre —même si, manifestement, ce qui ne pouvait que soulager le garçon, ils n'avaient pas eu si mal que ça, ils pouvaient passer outre, et étaient repartis dans les essayages d'ailleurs—...

Quelle paix, décidément... Je l'envie un peu, par moments... Enfin, c'est de son âge...
Revenir en haut Aller en bas
http://mahora-school.actifforum.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   Sam 27 Fév - 17:55

Nagisa était toujours gênée par le coup qu'elle venait d'administrer au jeune homme et fit ce qu'il dit sans attendre : elle tendit ses bras devant elle, sans même songer à retirer l'aiguille qui était toujours plantée dans son épaule. Elle ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle en avait trop fait, déjà son cri de tout à l'heure et maintenant ce coup... Pauvre Pelleas ! Malgré sa politesse, elle comprenait très bien qu'en vérité il eusse été vexé par son attitude, ce qui était tout à fait compréhensible. La jeune fille continuait donc de culpabiliser, sans savoir quoi faire pour s'excuser. Elle avait bien pensé à s'excuser de nouveau mais elle ne voulait pas retourner le couteau dans la plaie et elle avait peur qu'en insistant, cela passe pour de l'hypocrisie. Alors elle préféra ne rien dire mais elle était toujours aussi embarassée par la situation.
Seulement, l'aiguille sur son épaule commençait à la gratter. Cette fois elle réussit quand même à se contenir, elle n'allait pas gesticuler de nouveau sinon elle passerait vraiment pour une folle ! Nagisa s'imagina la honte qu'elle aurait si justement elle ne pouvait s'empêcher de bouger. Et ça lui donna envie de rire, rien que de s'imaginer la scène. Cependant, si elle riait pour un rien ça pourrait passer pour de la moquerie alors elle se mordilla la lèvre inférieure pour se contenir. Et sans pouvoir se retenir elle s'imagina la honte qu'elle aurait si justement elle éclatait de rire subitement. Ooh non décidément ce serait vraiment la honte ! Ca lui donna d'ailleurs encore plus envie de rire. Elle ferma les yeux et se crispa, essayant de chasser de toutes ses forces ces pensées amusantes. Elle pensa à secouer la tête, ce geste lui remettait les idées en place parfois, mais si elle faisait ça, ses cheveux risquaient de toucher les joues de Pelleas. Elle s'imagina la honte qu'elle aurait si justement ses cheveux fouettaient le visage du designer. RAAAAAAH mais il fallait vraiment qu'elle se calme-là ! Elle ordonna intérieurement à son subconscient de la fermer. Au moins son absurdité lui avait passé l'envie de rire... Il fallait qu'elle pensât à autre chose, qu'elle changeât de sujet. Elle regarda alors Sharaku qui observait Adélie. Elle lui demanda en faisant un petit sourire :

« Sharaku est b-belle quand elle dort... n-nee ? »

Nagisa mit quelques secondes à se rendre compte de ce qu'elle avait dit. Elle avait tellement eu besoin de parler qu'elle n'avait pas réfléchi à sa phrase et avait cherché des mots au lieu de penser au sens de sa phrase. Là, elle avait tout inversé. Sharaku devait la prendre pour une folle ! Elle s'imagina la honte qu'elle aurait si elle avait dit cette phrase... ah mince elle l'avait vraiment dite et elle avait déjà la honte. La jeune fille grinça des dents, se forçant à ne pas rire mais elle ne tint plus et explosa. Son rire de sorcière fut dévoilé au grand jour. Elle ne réussit pas à s'arrêter, depuis le temps qu'elle se retenait ! Quelques secondes plus tard, elle put enfin se stopper. Elle rougit rien qu'en pensant à ce que les deux garçons devaient penser d'elle. Eh ben, c'était vraiment pas terrible pour son premier jour ! Pour qui était-elle en train de passer ? Pour un cas social ? Finalement, elle adressa à Sharaku un regard d'excuses et bafouilla :

« Pardon Sharaku-kun ! Nagisa ne voulait pas dire ça... Nagisa doit être vraiment stressée pour péter les plombs comme ça ! Pardon pardon ! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Accident de la route [ Shaa-kun, Nagisa, si vous voulez (re)découvrir le cabinet des horreurs à dentelle, c'est ici!] ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Accident horrible de la route à Léogane
» Flash ! Flash ! Accident sur la route nationale No.1, aucun mort.
» Rèl kay Makorèl pi rèd: 20 morts san konte blessé
» Voiture de Djakout-Mizik impliqué dans un autre accident de la circulation
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akizuki no WONDERLAND*} :: Akizuki no Wonderland - le parc :: LOCAL DES COSTUMES.-
Sauter vers: